La prime énergie est versée par un organisme habilité pour tout projet de rénovation énergétique. Nous vous expliquons comment en bénéficier et quelles sont les conditions de ressources.

 

Où et comment demander la prime énergie ?

Vous avez un projet de rénovation énergétique de votre logement ? Vous avez entendu parler de la prime énergie mais vous ne savez pas ce que c’est ? Notre article vous en présente les tenants et aboutissants.

 

Qu’est-ce que la prime énergie ?

La prime énergie, aussi appelée prime C2E, s’applique à tous les projets éligibles au certificat d’économie d’énergie (CEE). On l’appelle également « coup de pouce économies d’énergie ». Elle a été mise en place par les différents gouvernements pour inciter les ménages à rénover leur habitation. Ceci dans un but de protection de l’environnement et de diminution des gaz à effet de serre.

Pour l’instant, on peut la demande jusqu’au 31 mars 2018 inclus. On ne sait pas encore si le dispositif va être reconduit.

Cette prime n’est pas versée par le Trésor Public mais par des organismes signataires de la charte éponyme. Ce sont principalement les vendeurs d’énergie. Les travaux ou installations entrepris doivent impérativement être réalisés par un professionnel « Reconnu Garant Environnement » (RGE). D’autres corps de métier sont labellisés Qualibois, QualiPAC, QualiSOL. Cela fonctionne aussi.

Ces dispositions visent à contrôler que les installations ont été faites conformément aux normes et lois en vigueur. Le recours à un artisan non RGE implique le non versement de cette prime.

Suivez le lien si vous avez envie de découvrir de manière plus approfondie la prime énergie.

Les travaux concernés, montant et versement de l’aide

La prime C2E est éligible pour les travaux et projets ci-dessous :

  • Remplacement d’une chaudière gaz ou fioul par un modèle haute performance à condensation (rendement > 90%)
  • Remplacement d’une chaudière par un modèle au bois de classe 5 (norme NF EN 303.5), dont les poêles à bois
  • Installation d’un programmateur centralisé pour les radiateurs électriques
  • Installation d'un émetteur électrique à régulation électronique
  • Isolation du logement

Différentes possibilités s’offrent à vous quant au versement, selon l’établissement :

  • Virement
  • Chèque
  • Déduction de la facture des travaux
  • Bons d’achat

Le montant de l’aide varie en fonction de la localisation géographique et de la nature des travaux (chaudière, poêle, fenêtres, combles, murs ou pompe à chaleur). Le montant est proportionnel aux économies d’énergie générées par les travaux.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de la prime énergie, certaines conditions de ressources sont à observer.

Nombre de personnes composant le ménage

Plafonds de ressources en Île-de-France

Plafonds de ressources pour les autres régions

1

24 107 €

18 342 €

2

35 382 €

26 826 €

3

42 495 €

32 260 €

4

49 620 €

37 690 €

5

56 765 €

43 141 €

Par personne supplémentaire

+ 7 136 €

+ 5 434 €

 

 

Pour savoir si vous êtes éligible, munissez-vous de votre dernier avis d’imposition. Le revenu fiscal de référence doit être inférieur à ce plafond.

Par ailleurs, la demande doit être effectuée avant le début des travaux pour être recevable.

Bon à savoir : la prime est cumulable avec le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit. Par contre, si vous avez déjà bénéficié d’une aide de l’ANAH, alors la prime C2E ne pourra pas vous être versée.

Où et comment faire la demande ?

Vous avez vérifié, et votre projet est éligible. Pour recevoir la prime, il suffit d’en faire la demande auprès d’un organisme habilité. La liste se trouve ici.

Voici le processus de la demande :

  1. Déposer son dossier auprès de l’organisme choisi
  2. Accepter l’offre de l’organisme
  3. Signer le devis proposé par le professionnel RGE choisi
  4. Remettre à l’organisme les factures une fois les travaux réalisés
  5. Le partenaire vous verse l’aide financière accordée

Attention ! Le délai pour envoyer les factures après la fin du chantier est réduit ! Vous avez entre six mois et un an pour ce faire.