Ses meubles et objets déco au bon goût d'Amérique vintage devraient séduire les amateurs d'upcycling.

Jonas est Américain. Caroline est Française. Tous les deux ont beau boire et fumer, ils mangent bio et ont une vraie attirance pour le recyclage, la récupération, et l'upcycling. Ensemble, ils essaient de concilier consommation et écologie, individualisme et esprit grégaire, modernité et nostalgie.

Pour arriver à leurs fins, ils ont sillonné l'Amérique : pas celle des mégalopoles, mais plutôt l'Amérique profonde, celle des granges et des fermes abandonnées, des décharges à ciel ouvert, des brocantes… A chaque étape, une récolte d'objets et de matériaux : des tuyaux, des planches, de vieilles machines à écrire, ou encore des éléments de chemin de fer laissés à l'abandon.

Autant d'éléments auxquels Caroline et Jonas ont offert une seconde vie à force de bricolage et de débrouille. Là, une table. Ici, une étagère. Par-là une commode, ou encore des éléments de décoration. En tout, 800 pièces idéales pour aménager un foyer qui ne demande que ça.

[Three-Seven], le nom de leur marque, s'expose en France à partir d'aujourd'hui et jusqu'au mardi 23 octobre, dans son pop-up store à Paris, 40 rue Richelieu dans le 1er arrondissement. Et si vous ratez ces dates, il reste toujours les deux boutiques Heimstone, situées 20 rue Cambon et 23 rue du Cherche-midi, toujours à Paris, pour faire vos petites emplettes. A voir !