Les trois débats sont passés. Les quatre candidats à l'investiture du parti EELV pour la présidentielle de 2012 se sont exprimés. Chacun dans leur style. Henri Stoll est apparu discret, Stéphane Lhomme s'est attiré les foudres de beaucoup de monde par ses attaques violentes à l'égard de Nicolas Hulot, et celui-ci s'est clairement détaché, avec Eva Joly, dans la course à la victoire finale.

Mais une fois la victoire acquise pour l'un ou l'autre, qu'adviendra-t-il ? Pour tenter de connaître le futur, il faut d'abord commencer par comprendre le passé. Retour donc sur les performances des différents candidats "verts" aux élections présidentielles françaises.