Si 90 % des attaques mènent au décès, ce chiffre pourrait certainement diminuer si l’entourage de la victime pouvait utiliser un défibrillateur. C’est pourquoi, de plus en plus de lieux publics s’équipent de ces outils qui peuvent sauver des vies. 

Défibrillateur : où le trouver ?

Il existe désormais de nombreux modèles de défibrillateurs sur le marché. Les personnes qui ont sous leur toit un malade cardiaque, peuvent même s’en équiper à domicile. De plus, les administrations publiques, certaines entreprises et certains commerces commencent à comprendre l’importance d’avoir un défibrillateur à portée de main.

Le Maire de Paris, Madame Anne Hidalgo, prévoit l’installation dans les cinq années à venir de 1.000 défibrillateurs supplémentaires sur la ville de Paris.

En attendant, ces nouvelles installations, vous pourrez trouver le défibrillateur le plus proche de la victime d’un malaise cardiaque sur le site suivant.

Quel défibrillateur choisir ?

Le défibrillateur est un outil permettant de porter secours à une personne qui montre les signes d’une attaque cardiaque, laquelle est due, dans ce cas à une fibrillation ventriculaire. L’arrêt cardio-respiratoire pouvant mener au décès, il est essentiel d’intervenir au plus vite. 

Appeler les secours en composant le 15 ou le 112 en Europe et installer confortablement la victime est le préalable. Il faut ensuite utiliser le défibrillateur à votre disposition.

Plusieurs types de défibrillateurs sont présentés sur le marché :

·       Le défibrillateur implantable : cet appareil est réservé à la chirurgie,

·       Le défibrillateur automatisé externe (DAE) qui fonctionne sur batterie,

·       Les défibrillateurs que l’on trouve désormais sur des lieux publics, sont soit des défibrillateurs entièrement automatiques (DEA) soit des défibrillateurs semi-automatiques (DSA).  

 

Ce sont ces derniers que l’on retrouve un peu partout. Rassurez-vous, ils ne nécessitent pas de formation particulière et tout le monde peut s’en servir. Il est demandé de suivre simplement les instructions d’utilisation.

Dans le cas du défibrillateur entièrement automatique, la machine intervient toute seule tandis que dans le cas du DSA, le secouriste doit appuyer sur un bouton au moment voulu afin d’envoyer le choc électrique.

Dans tous les cas, veillez à éloigner toutes les autres personnes de la victime du malaise cardiaque, avant de procéder à une défibrillation.

Eviter le malaise cardiaque : les méthodes préventives 

La plupart des conseils de bonne santé, valent aussi pour éviter les maladies cardio-vasculaires. Il est toujours bon d’en rappeler quelques-uns :

o   Bien s’alimenter : éviter l’excès de graisses qui obstrue les artères, notamment celles du cœur qui ne peut plus pomper le sang facilement et se fatigue en entrainant une respiration difficile et fatigante.  Limitez le sucre et le sel car trop de sel provoquera de l’hyper-tension artérielle ;

o   Evitez tous les toxiques : alcool, tabac, drogues ;

o   Pratiquez une activité physique régulière ;

o   Boostez votre organisme en faisant des cures régulières d’oligo-éléments et notamment d’argent colloïdal qui représente un excellent antibiotique naturel. Il est en effet capable à lui seul d’éliminer plus de 650 espèces de virus, microbes, bactéries et parasites de l’organisme.

o   Dormez suffisamment et évitez toutes les formes de stress.

o   Mettez de la joie dans votre vie : cela renforce aussi la santé du cœur !