Une américaine récupère des armes illégales, les recycle en bijoux, et aide au financement des programmes de lutte contre la prolifération des armes à feu. 

Aux Etats-Unis, Jessica Mindich avait lancé dès 2008 sa petite entreprise de joaillerie. Sauf qu'à la différence d'une grande partie de ses concurrents, sa société appelée "Joaillerie pour une Cause", affichait les convictions éthiques de sa fondatrice en reversant 20% du produit de ses ventes à différentes ONG. En quatre ans d'activité, elle a ainsi aidé quelques-unes de ces organisations à hauteur de 350 000 dollars.

» Lire aussi : Les bijoux éthiques de Nadège Winter et JEM

Mais lorsqu'il y a un an, Jessica rencontre Cory Booker, le maire de Newark dans le New-Jersey, elle décide de lui donner un coup de main. Celui-ci est en effet lancé dans une lutte contre une des plus grands fléaux qui frappent son paysla libre circulation des armes. Depuis 2009, il a lancé un programme : racheter 200 dollars à leur propriétaire toutes les armes illégales qui sont retournées à la mairie. Alors qu'on estime à 300 millions le nombre d'armes aux Etats-Unis, le maire de Newark a sans cesse besoin de trouver des fonds pour alimenter son programme.

C'est là qu'intervient Jessica Mindich, qui a proposé de mettre son savoir-faire au service de la communauté du New-Jersey en transformant en bijoux les armes retirées de la circulation. 250 armes ont été détruites, et une fois mises en pièces, transmises à Jessica. Celle-ci se charge alors de les fondre et de les recycler pour en faire une collection de bracelets, qu'elle orne parfois même de petits diamants. Sur chaque bracelet, la mention "Newark", ainsi qu'un numéro de série, celui d'une des armes rachetées dans le New-Jersey et retirées de la circulation.

Les bracelets qui composent la "Collection Calibre" sont vendus de 150 à 375 dollars. Pour donner un coup de main à Jessica, rendez-vous sur www.calibercollection.com