Le tri des déchets facilite le recyclage. Et s'il aidait en plus les personnes en difficulté ?

Au mois de janvier 2011, Emmanuel Bardin et Augustin Jaclin lançaient Lemon Tri, leur société qui propose une solution de tri sélectif des déchets de boissons que sont les bouteilles, les canettes, les gobelets et autres touillettes. Aluminium, plastique ou carton, ces déchets qui sont censés être orientés dans des filières de recyclage spécifiques se retrouvent trop souvent dans la même poubelle, en général celle qui se trouve la plus proche de votre machine à café préférée. Grâce à Lemon Tri, une borne judicieusement placée à côté des distributeurs de boisson permet de trier les déchets simplement. "Déjà vu", nous direz-vous. Et vous aurez raison.

» Lire aussi: Station verte Auchan : recyclage contre bons de réductions

Ce qui fait l'originalité du projet Lemon Tri, c'est qu'il est associé à celui de l'association "Bouée d'espoir", qui vient au secours des "naufragés de la vie". A la suite d'un accident de la vie, chacun d'entre nous, s'il n'est pas entouré, peut basculer dans la marginalisation. Bouée d'espoir essaie par ses actions d'éviter ce phénomène en aidant les plus démunis à ne pas abandonner. L'aide apportée par l'association peut prendre différentes formes, du financement d'un permis de conduire à celui d'une formation professionnelle, en passant par un petit coup de pouce financier qui permettra de tenir jusqu'aux prochains versements des prestations sociales. Lemon Tri propose ainsi à ses clients ayant choisi l'option "solidaire" dans leur contrat, de faire partie de cette aventure. La société, qui vient régulièrement vider ses collecteurs de déchets, se charge ensuite de les revendre à des industriels du recyclage. C'est le bénéfice intégral de cette vente qui est ensuite reversé à Bouée de Sauvetage.

La jeune entreprise de tri sélectif connaît un beau succès, et de nombreux clients prestigieux ont déjà choisi de lui faire confiance : des écoles de commerce, mais aussi des géants de l'industrie et des services, comme Rhodia, Thalès ou Bouygues Telecom. Pour sa première année d'activité, Lemon Tri a remis un chèque de 600 euros à l'association partenaire. Si aujourd'hui le coup de pouce donné à Bouée de Sauvetage, de par sa modestie, reste symbolique, il est appelé à grandir, année après année. L'idée est belle, et ce n'est sans doute pas un hasard si elle a été distinguée du prix du Jury MoovJee 2011 ou du concours Talents 2011 Ile-de-France. Pour disposer d'une de leurs machines près de chez vous, rendez-vous sur le site de Lemon Tri.

Au fait, pourquoi "Lemon Tri" ? Si nous n'avons pas de raison officielle, nous voyons deux options : soit les fondateurs aiment les citronniers (des "lemon trees" en VO), soit ils sont fans de la chanson "Lemon Tree", de Fools Garden, qui avait rencontré un beau succès il y a déjà presque 20 ans. Comme le temps passe… 

»Lire aussi : Tri des déchets, faites le bien !