Créer des bloc-notes et des sacs à partir d'affiches publicitaires, c'est de l'upcycling, la spécialité de Bilum.

Bilum, ou LA référence absolue de l'upcycling en France. Après une collaboration prestigieuse avec l'hôtel de Crillon, la marque s'associe cette fois à Lesieur. Oui, Lesieur, la marque d'huiles qui, pour une de ses récentes campagnes d'affichage, avait fait poser 12 000 affiches partout en France. Au total, cela représente 1,32 tonnes de papier.

Sur ces 12 000 affiches, 5000 ont été récupérées. Pourquoi seulement 5000 ? Parce qu'elles se situaient suffisamment proches du lieu où Bilum allait leur offrir une seconde vie. Récupérer toutes les autres et les acheminer aux ateliers d'upcycling aurait générer plus d'émissions de carbone que l'upcycling n'en aurait fait gagner. Un simple calcul, finalement. Ces 5000 affiches donc, soit 400 mètres carré de papier, ont été confiées à un atelier ESAT (établissement de service d'aide par le travail des personnes en situation de handicap, anciennement appelé CAT) dans lequel une vingtaine de travailleurs handicapés leur ont offert une deuxième jeunesse. Ils ont créé 1000 bloc-notes et une centaine de sacs, et leur démarche est illustrée dans la vidéo ci-dessous. 

Pour finir, l'affiche-bilan de l'opération :