L’enseigne Biocoop ouvre un nouveau point de vente parisien qui fait la part belle aux produits biologiques en même temps qu’il chasse les emballages. 

Il y a quelques mois ouvrait à Bordeaux une épicerie garantie « sans emballages jetables ». Le concept : les clients apportent leurs propres récipients (bouteilles, flacons, boîtes ou cagettes) et se servent eux-mêmes dans les rayons de « La recharge ». L’objectif étant bien évidemment de réduire au maximum l’impact environnemental de ce commerce de proximité, en s’affranchissant notamment des sacs plastiques trop souvent issue de l’activité pétrolière, et sources d’une pollution terrestre et marine inquiétante. L’idée a semble-t-il fait des émules et vient d’être améliorée par Biocoop qui, depuis mercredi dernier et jusqu’au 30 décembre prochain, a ouvert son point de vente éphémère reprenant les codes de « La recharge », à ceci près que l’ensemble des 250 références proposées aux clients sur 65 mètres carré sont certifiées biologiques. Son éventuel succès sera évidemment scruté et pourrait inciter les boutiques déjà existantes à proposer des huiles, vinaigres, produits ménagers ou denrées alimentaires diverses en vrac, libérées du carcan de leur éternel emballage

Si vous passez par ce magasin éphémère mais que vous avez oublié vos récipients à la maison, pas de panique, des sacs en coton bio, des algobols (des bols fabriqués à partir d’algues) et toutes sortes de bocaux en verre sont en vente sur place. Si le label bio et l’absence d’emballages vous ont séduit, la place (environ 20%) faite aux produits locaux qui ont parcouru moins de 150km avant de parvenir sur les étals ne devrait pas non plus vous laisser insensibles. Quant aux tarifs, ils sont aussi plus compétitifs qu’à l’habitude : privé de son emballage et du processus industriel en amont, le produit en vrac s’affiche en effet à un prix parfois 15% inférieur à ce que l’on retrouve habituellement en rayon.

Au fait, la période pendant lequel ce magasin sera ouvert est tout sauf anodine, puisque se déroulera en même temps la COP21 à Paris. Les dirigeants de Biocoop veulent ainsi attirer l’attention sur la nécessité de modes de consommation alternatifs et prouver qu’un autre monde est déjà possible. Le nom de ce nouveau point de vente, Biocoop 21, prend alors tout son sens. 

Pour profiter de cette surface de vente unique en son genre, rendez-vous au 14, rue du château d’eau, dans le Xe arrondissement de Paris, du lundi au samedi de 10h à 20h

Photo : Biocoop sur Facebook