Recyclables et biodégradables : les bouteilles de bière du futur de Carlsberg.

Le quatrième brasseur mondial de bière, le danois Carlsberg (dont le groupe est aussi propriétaire de Kronenbourg ou de Tuborg), a présenté il y a quelques jours son projet pour renouveler en profondeur le packaging de ses productions : la bouteille de bière en matériau durable et biodégradable. Il s'agirait en l'occurrence de fibre de bois ou de pulpe de papier, un matériau d'une composition similaire à celle des boîtes à oeufs par exemple.

L'idée vous rappelle celle présentée il y a quelques mois dans ces pages ? Si le concept de "bouteille en carton" est similaire, le procédé de fabrication serait différent chez Carlsberg. Pour ses bouteilles, Paperboy soudait deux coques en carton sur une sorte de vessie interne étanche et recyclable, et fermait le tout grâce à un bouchon en aluminium. Le brasseur danois, lui, envisage un contenant"d'un seul tenant" où la bouteille serait déjà dotée d'un revêtement interne étanche et reyclable, un matériau qui servirait également à faire les bouchons. Au final, Carlsberg obtiendrait une bouteille bien plus légère que le verre actuel (et donc moins chère à transporter, sans compter le bilan carbone amélioré qui accompagne cette innovation) et plus facile à recycler, voire à composter, puisqu'elle sera conçue pour être 100% biodégradable.

Cependant, ne courrez pas dans le magasin le plus proche, cette bouteille n'est pas encore en rayons : avant de la découvrir, le groupe danois, accompagné pour l'occasion d'universitaires et d'un spécialiste de l'emballage écologique, annonce un délai d'au moins trois ans. Souhaitons tout de même à Carlsberg de mieux réussir dans ce domaine que les bouteilles Paperboy évoquées plus haut dans l'article, la société ayant depuis été placée en redressement judiciaire cinq mois seulement après son lancement.

Photo : Carlsberg sur Instagram