L’argent colloïdal est utilisé par le corps médical depuis plus de  6 000 ans pour éliminer divers agents pathogènes. 

Très efficace pour la cicatrisation et l’éradication des souches de champignons, l’argent colloïdale est le plus adapté en cas d’infections. C’est aussi un antibiotique naturel.   

Comment fonctionne l’argent colloïdal ?

Autrefois utilisé en complément alimentaire, l’argent colloïdal n’est plus disponible en Europe qu’en application par voie externe. Il est utilisé comme désinfectant des infections buccales et dentaires, des lésions cutanées et des infections du sinus. Il peut même être utilisé en aérosol pour soigner les problèmes pulmonaires. Il agit directement au niveau cellulaire. Les particules d’argent entrent au cœur des cellules infectées et éliminent les agents pathogènes. Aucun virus ou bactéries ne résistent à l’argent colloïdal plus de 6 minutes.

Pourquoi préférer l’argent colloïdal aux antibiotiques ?

L’argent colloïdal est largement préférable aux antibiotiques. En effet, au bout d’un certain moment les bactéries développent une résistance aux antibiotiques. Ce qui n’est pas le cas avec l’argent. Outre, les antibiotiques troublent le bon fonctionnement de l’organisme. Cela facilite l’invasion des champignons sur la peau ou d’autres organes alors que l’argent colloïdal guérit les souches de champignons même les plus tenaces. Les risques d’allergies sont également très réduits avec ce type de produit.

Quelles sont les différentes formes d’argent colloïdales ?

L’argent colloïdal se décline sous plusieurs formes. Il existe en simple solution à appliquer sur la peau. Il y a également l’argent colloïdal à pulvériser. Et enfin, il y a les aérosols à inhaler.  

Quel argent colloïdal choisir ?

L’argent colloïdal est un produit accessible au grand public. Cependant, pour bien le choisir, il y a quelques critères à exiger.

·      La concentration : pour assurer une efficacité maximale, optez pour une concentration supérieur ou égale à 5 milligramme par litre d’eau (5ppm).

·      La couleur : l’argent colloïdal doit toujours être de couleur jaune pâle translucide. Si la solution est d’une autre couleur quasiment incolore, il ne s’agit pas d’argent colloïdal mais d’argent ionique.

·      La qualité de l’eau distillée : la pureté de l’eau utilisée est d’une importance capitale. Si elle n’est pas assez pure, des complications risquent d’apparaître. Les solutions à base d’eau nettoyée par désionisation sont plus sures.

·      La conservation : choisissez les produits conservés dans des bouteilles en verres puisque celles-ci ne risquent pas de se décomposer et modifier leurs contenus.