Consommer moins, payer moins cher, cela grâce à un objet design du quotidien : si vous jetiez un coup d’oeil au radiateur à batterie ?

L'hiver venu, pour 38% d'entre nous, la solution de chauffage est forcément électrique. Au pays de l'énergie nucléaire triomphante, ce mode de chauffage est en pleine expansion depuis les années 90, quand moins d'un quart du pays était équipé de radiateurs électriques. Si, à l'achat, ces derniers sont moins chers que leurs concurrentes (chaudières à bois, à fioul ou à gaz), les factures reçues après le passage des vagues de froid sont plutôt salées.

Une start-up grenobloise a imaginé une nouvelle solution de chauffage électrique qui pourrait adoucir les montants dus à votre fournisseur d'énergie préféré. A l’usage, le radiateur n’émet évidemment pas la moindre particule de CO2 ; en revanche son impact environnemental peut être conséquent si vous n’avez pas souscrit à une offre d’électricité verte et que vous êtes reliés à la centrale nucléaire la plus proche… Pour élaborer leur bébé, les ingénieurs se sont simplement inspirés des objets connectés qui nous entourent : smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables, tous équipés de batteries lithium-ion.

Lancey Energy Storage propose des radiateurs eux aussi équipés de ces batteries qui, en profitant du système d'heures creuses (des créneaux horaires pendant lesquels l'électricité est moins chère), peuvent se recharger à moindres frais, pour restituer plus tard l'énergie accumulée sous forme de chaleur. XXIe siècle oblige, ces radiateurs sont évidemment connectés : en plus de communiquer avec le réseau de distribution, l’utilisateur peut commander à distance sur son smartphone, et via une application dédiée, tous les radiateurs installés chez lui.

Loin d’être une initiative isolée, les radiateurs Lancey ont même bénéficié d’une visibilité mondiale en étant exposés au CES 2018, la grand messe annuelle de l’électronique grand public organisée à Las Vegas. Et devinez quoi ? Ils ont décroché un prix d’innovation.

Cette fois c’est certain : l’avenir leur appartient !

Photo : Page Facebook de Lancey Energy