La fille et l'ex-femme de Mick Jagger posent ensemble pour une campagne britannique visant à alerter sur la surpêche. 

Sur les 154 millions de tonnes de poissons produites chaque année, seules 64 millions proviennent de l'aquaculture. Ce qui signifie donc que les 90 millions restants sont directement pêchés dans les rivières, mers et océans du globe.

Les volumes de prises en mer ne cessent d'augmenter depuis des années, et pour satisfaire la demande, les chalutiers vont chercher des poissons de plus en plus loin, de plus en plus profond, au point d'épuiser des stocks qui risquent de ne plus pouvoir se régénérer. Certaines espèces, dont l'emblématique thon rouge, sont même quasiment déjà condamnées et certains scientifiques estiment qu'à ce rythme, toute la richesse de la vie marine pourrait disparaître d'ici le milieu de ce siècle.

Alors, pour alerter les citoyens britanniques des problèmes que pose cette surpêche, quelques personnalités ont accepté de poser devant l'oeil de photographes, en petites tenues, et avec des habitants de nos fonds marins. c'est notamment le cas d'Elizabeth Jagger, la fille du chanteur des Rolling Stones, et de Jerry Hall, sa mère et ex-femme de Mick. Pour découvrir ces oeuvres, rendez-vous dès le 25 octobre à Londres, chez Pertwee ou dans la galerie Anderson & Gold, dans le quartier de Soho.

En attendant, pour éviter de contribuer à la dépopulation des océans, veillez à ce que les produits de la mer que vous consommez sont certifiés MSC…