En Colombie, un homme a épousé un arbre pour braquer les projecteurs sur l'écologie et la lutte contre la déforestation.

Comment attirer l'attention sur la cause environnementale ? Comment sensibiliser le plus grand nombre à la nécessaire protection de nos forêts ? "Tout ou presque a déjà été tenté avec plus ou moins de succès", voilà peut-être ce que s'est dit Richard Torres, un acteur péruvien à la fibre écologiste revendiquée. En bon homme de son époque, Richard Torres a compris que pour susciter l'intérêt, non seulement dans son pays mais aussi et surtout partout dans le monde, il fallait "faire le buzz" comme le veut l'expression consacrée. Un buzz suffisant pour être pris dans le tourbillon de la viralité des réseaux sociaux et des médias plus classiques.

Ainsi, pour appeler à la lutte contre la déforestation et à la protection de la nature, il a organisé une cérémonie de mariage dans le Parc National de Bogota, en Colombie. En costume blanc et cravate rouge : Richard Torres. Dans une robe de mariée immaculée : un arbre, que Richard a fait mine d'embrasser dès la fin de la cérémonie présidée par une célèbre actrice locale, Kristina Lilley, et au cours de laquelle des enfants déposaient fruits et légumes en offrande au pied de l'arbre-épouse. Les invités triés sur le volet étaient aux anges, les médias présents sur place également.

Et pour ajouter une petite dose de provocation à l'événement, Richard Torres a symboliquement demandé aux FARC (tristement célèbre groupe armé de guerilleros colombiens) de lutter désormais pour la protection de la forêt locale.

Joli coup : des médias parmi les plus influents du monde (NY Daily News, The Telegraph, MarcelGreen.com, etc...) relaient l'information. Bravo l'artiste !

Photo : JamesWhitesmith/Flickr/CC