«L’ASN a été informée ce matin par EDF qu’une fuite est survenue sur une ligne auxiliaire du circuit primaire du réacteur n°1 de Flamanville (mercredi) à 23h15. La fuite a été confinée dans le bâtiment réacteur tout au long de l'événement. Elle a été arrêtée à 5 heures». Voilà le genre de communiqué dont on se passerait bien. La fuite radioactive a été classée de niveau 1 sur une échelle graduée de 0 à 7.

Sans gravité selon l'ASN qui tient à rassurer : «L'événement n’a pas eu de conséquences sur le personnel et l’environnement. Le plan d’urgence interne de l'établissement n’a pas été activé». Mauvaise nouvelle tout de même pour la centrale qui accueillera bientôt le réacteur EPR…