Au Moyen-Orient, la mer Morte avance doucement mais sûrement vers sa disparition prochaine, dans l'indifférence générale. Jean-Michel Jarre a choisi d'alerter l'opinion publique en donnant un concert sur place.

La mer Morte, aux confins de la Jordanie, d'Israël et de la Cisjordanie, est une zone pour le moins particulière. Situé à 429 mètres sous le niveau de la mer et consituant le point le plus bas du globe, cet immense lac fermé est tellement salé (presque 40 fois plus que la mer Méditerranée) qu'il est impossible pour un être humain de s'y immerger complètement, ni même aux poissons ou aux algues de s'y développer et d'y vivre.

Mais la mer Morte, au-delà de ses amusantes particularités, est aussi et surtout en grand danger écologique. Son niveau baisse en effet d'1,50m chaque année et certains scientifiques estiment qu'à ce rythme, la mer Morte pourrait avoir complètement disparu d'ici 2050. En cause, évidemment, les activités humaines. Le Jourdain, fleuve supposé alimenter la mer, est ainsi en voie de tarissement : les millions d'êtres humains installés le long de ses rives viennent y puiser l'eau douce indispensable à leur survie et à leurs cultures. Quant à l'eau de la mer, une partie est dirigée vers des bassins d'évaporation et d'assèchement qui permettent chaque année la production de 600 000 tonnes de sel. Ses incroyables ressources en magnésium et en potasse attirant également l'industrie minière, ce sont au total près de 800 millions de mètres cube qui sont détournés chaque année : l'évaporation naturelle n'est ainsi plus compensée et la mer se vide petit à petit.

Ce drame écologique qui se joue au Moyen-Orient, Jean-Michel Jarre a décidé d'en alerter la planète en organisant jeudi dernier, sur le site historique de Massada en Israël, un des méga-concerts dont il a le secret. Pendant 8h et devant une foule de 10 000 spectateurs, l'un des pionniers de la musique électronique a repris les tubes qui font son succès depuis 40 ans et agrémenté l'ensemble de titres plus récents, le tout accompagné d'un spectacle laser qui aura enchanté la foule.

Un événement artistique au retentissement international qui aura, nous l'espérons, le mérite d'avoir attiré les regards du monde entier sur la catastrophe écologique en cours dans cette partie du monde.

Photo : Instagram de Jean-Michel Jarre