Au Royaume-Uni, une bière va envahir les bars de Manchester, produite à partir des déchets céréaliers de la plus grande usine Kellogg's du continent.

Quand les deux tendances lourdes de l'éco consommation que sont la réduction des déchets et l'upcycling se rencontrent, cela donne forcément un produit remarquable. C'est le cas de "Throw away IPA", la bière imaginée par un brasseur de Manchester, en association avec le Kellogg's. Le postulat de départ est on ne peut plus simple : récupérer les pétales de maïs dont Kellogg's ne se sert pas pour produire ses corn flakes, pour les transformer en boisson alcoolisée.

Et autant dire que la matière première ne manque pas à Manchester, où Kellogg's a installé sa plus grande usine de production en Europe, qui sort chaque jour un million de paquets de Corn Flakes, Coco Pops, et autres Rice Krispies. Rapporté à l'année, cela représente pas moins de 34 000 tonnes de céréales empaquetées. Si nous nous attardons spécifiquement sur les références à base de pétales de maïs, l'usine reçoit chaque semaine environ 2250 tonnes d'épis qu'elle devra cuire et moudre. Des pertes sont évidemment engendrées au cours de ce processus : trop cuits ou réduits en miettes, certains pétales ne correspondent pas aux critères attendus par les consommateurs et sont donc écartés de la chaîne de production.

Une brasserie locale, Seven Bro7hers Brewery (une affaire montée par 7 membres d'une même famille), y a vu une opportunité, celle de récupérer les céréales inutilisées par le géant américain pour les faire fermenter et les intégrer à hauteur de 30% dans une nouvelle recette de bière, la "Throw away IPA" ("la bière jetée à la poubelle" en VF), qui sera bientôt disponible dans les bars de Manchester, à la pression ou en canettes.

Ce partenariat étonnant s'inscrit dans une démarche plus globale du site de Kellogg's au nord de l'Angleterre, qui a enregistré une production de déchets en baisse de 12,5% en 2018, en écoulant notamment une partie de ses céréales inutilisées auprès des éleveurs locaux.

Connaissant le goût de nos voisins britanniques pour les boissons houblonnées, il y a fort à parier que la Throw Away IPA trouvera vite son public.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Photo : Page FB deSe7en Brothers