Une jeune entreprise de l’Ouest du pays collecte le pain invendu, le réduit en farine, et l’utilise comme base pour proposer toute une gamme de pâtisseries. On aime !

Quand deux jeunes ingénieures en agroalimentaire s’allient pour lutter contre le gaspillage en cuisine, cela donne forcément une entreprise brillante. Emma et Noémie ont, depuis 2016, mûri ce qui n’était alors qu’un projet d’étudiantes : recycler le pain jeté à la poubelle.

Car les Français ont beau être connus partout sur la planète pour leur amour de la baguette (6 milliards de ces pains produits chaque année chez nous, tout de même ; et une tentative à venir d’inscrire la baguette au patrimoine mondial de l’UNESCO), il n’en sont pas moins de grands gaspilleurs. Il suffit de se rendre dans une cantine d’entreprise ou un restaurant scolaire pour réaliser que le pain est, de loin, le déchet le plus collecté en fin de service.

Comme nous, comme vous, nos deux ingénieures ont pris conscience de ce gaspillage alimentaire. Sauf qu’elles ont décidé d’agir en créant une start up et en imaginant une deuxième vie à cette masse de déchets. Leur société Kolectou s’est en effet fixé comme objectif de collecter et de valoriser les restes de pain du grand Ouest de la France. Leur premier partenariat d’envergure a été signé avec une boulangerie industrielle, qui les fournit en matière première.

Tout ce pain invendu est ensuite réduit en une fine poudre qui peut remplacer, dans des recettes de pâtisserie, la farine de blé. Après y avoir ajouté quelques ingrédients, Kolectou propose alors des préparations de pâtisseries sucrées ou salées aux professionnels de la restauration . Avec un peu d’eau, de l’huile et des oeufs, ces derniers peuvent alors confectionner facilement des dizaines de portions individuelles de cookies, muffins ou cake salé.

Alors si vous avez de grandes quantités de pain à donner, ou si l’utilisation de la farine recyclée Made in Kolectou vous séduit, n’hésitez pas à contacter l’entreprise via son site web : Emma et Noémie se feront une joie de vous accueillir au sein de leur communauté d’entrepreneurs qui luttent contre le gaspillage alimentaire.

Photo : www.kolectou.com