Une société israélienne a présenté au salon du Bourget son prototype d'avion électrique. Décollage prévu pour 2021.

Au 52ème salon de l'aéronautique du Bourget, les visiteurs, professionnels comme particuliers, ont pu admirer un prototype qui pourrait bien révolutionner l'aviation d'affaires d'ici quelques années : l'Alice, d'Eviation Aircraft. Cette société israélienne proposera d'ici peu un avion électrique capable de transporter en plus des 2 pilotes jusqu'à 9 passagers, sur une distance de 965 kilomètres, le tout à une vitesse de croisière de 240 noeuds (environ 450 km/h).

Comment Eviation Aircraft s'y est pris pour réussir une telle performance ? En allégeant grandement la structure de l'avion pour compenser le poids des batteries lithium-ion et en réduisant les dimensions de l'appareil au strict nécessaire : 12m de long, 13,5m d'envergure, et moins de 6m de haut. Non-pressurisée, la version de base de l'Alice pourra voler jusqu'à un plafond de 10 000 pieds (un peu plus de 3000m) : autant de caractéristiques qui en feront un parfait outil pour les businessmen de tous bords. Le site de la marque suggère des trajets de Séoul à Pekin, ou de la Silicon Valley à San Diego ; nous pouvons tout aussi bien imaginer des vols Paris-Bruxelles ou Paris-Londres.

Avec un coût au kilomètre estimé à moins de 0,10€, l'avion électrique Alice s'afficherait comme un concurrent plus que crédible économiquement aux traditionnels avions à kérosène. Quant à l'avantage environnemental de développer un tel appareil, il est évident : sans rejet de gaz à effet de serre à l'usage, son arrivée sur le marché aéronautique soulagerait un secteur responsable de 2% des émissions de CO2 mondiales.

Les premiers vols commerciaux sont prévus pour 2021 : d'ici là, vous avez tout le temps pour commencer à économiser les 1,4 millions de dollars que devrait coûter le modèle de base.

Photo : www.eviation.co