1300 milliards de litres d'eau sont gaspillés chaque année en France. Une réaction est attendue.

L'enquête publiée hier par 60 millions de consommateurs ne manquera pas de provoquer quelques indignations. En se basant sur les données de l'Onema (Office national de l'eau et des milieux aquatiques), l'organisation de défense des consommateurs est en effet arrivée à la conclusion suivante : en France, 1 litre d'eau sur 5 est perdu dans la nature à cause de fuites dans le réseau de distribution. Or, en 2010, la loi Grenelle II fixait une limite de gaspillage à ne pas dépasser, qui était de 15%. Certaines préfectures s'y tiennent. D'autres moins.

Car évidemment, un tel gaspillage dans les 850 000 kilomètres de canalisations qui desservent le pays ne se répartit pas équitablement sur l'ensemble du territoire français. Comme à l'école, on retrouve de très bons élèves, et d'autres beaucoup moins bons. Du côté des félicitations à adresser, on peut ainsi citer les préfectures du Mans et de Rennes (4% de pertes seulement), ou encore de Blois (5%). A l'inverse, celles de Digne-les-Bains (54% de gaspillage), Bar-le-Duc (48%) ou Saint-Denis-de-la-Réunion (46%) doivent réagir de toute urgence. Au total, ce sont tout de même 1300 milliards de litres d'eau qui sont perdus chaque année, à cause de la vétusté du réseau de distribution. Un réseau qui nécessiterait, toujours selon 60 millions de consommateurs, 2 milliards d'euros d'investissement par an pour se moderniser, soit le double des sommes engagées actuellement. Il y a urgence.

Aujourd'hui, sous nos latitudes, l'eau potable est encore relativement bon marché parce que nous avons la chance d'en disposer en abondance. Mais d'ici quelques temps, la ressource est appelée à devenir de plus en plus rare partout dans le monde, alors même que nous serons toujours plus nombreux à cohabiter sur cette Terre : il sera alors grand temps d'éviter de gaspiller l'équivalent de 430 000 piscines olympiques chaque année, et pourquoi pas de revoir la loi Grenelle II et de la rendre encore plus ambitieuse.

Photo : Foshydog/Flickr/CC