Les célèbres calèches de la ville seront bientôt remplacées par des véhicules électriques.

Pour qui est déjà allé à New-York, ou pour qui en a déjà visité de larges sections grâce au cinéma et aux séries télévisées, il est une attraction touristique indissociable de la ville : ses calèches. Depuis un siècle, elles offrent à ceux qui le souhaitent une escapade romantique et hors du temps au milieu d'une des villes les plus actives du monde.

Seulement, si une balade à Central Park, l'immense parc de Manhattan, est agréable pour les passagers comme pour l'attelage, une escapade en centre-ville l'est beaucoup moins. Entre les gaz d'échappement qu'ils inhalent, le bruit de la circulation, et les accidents de la circulation dans lesquels ils sont impliqués (un cheval est même mort des suites de blessures contractées lors d'une collision avec un véhicule), les chevaux n'ont pas la vie facile. Le nouveau maire de la ville, Bill de Blasio, s'apprête selon la presse américaine à "ôter les calèches du paysage new-yorkais, car elles n'y ont plus leur place en 2014". Les 170 cochers chargés de conduire les 68 calèches en circulation et de s'occuper des 220 chevaux devront ainsi se reconvertir. Alors que les animaux pourraient obtenir une retraite au calme bien méritée, les cochers, sont dans l'expectative.

S'ils ont leur permis de conduire, pourquoi ne pas alors se reconvertir et piloter les véhicules électriques "vintage" prévus pour remplacer les calèches ? Eux qui connaissent la ville comme leur poche pourront ainsi continuer de guider les touristes dans les artères de NY, non seulement en ne causant aucun tort involontaire à des animaux, mais en n'émettant pas non plus le moindre gramme de CO2. C'est en tout cas vers une solution de ce genre que les discussions programmées entre la ville et les professionnels des balades en calèches pourraient s'orienter. Réponse dans quelques mois…

Photo : Wallyg/Flickr/CC