Au Danemark, une brasserie spécialisée dans la bière bio s'est servie d'urine humaine pour sa nouvelle boisson. Pas dans la recette, évidemment.

A l'été 2015, il y a bientôt deux ans, se tenait au Danemark comme chaque année le Roskilde Festival. Depuis les années 70, cet évènement est devenu au fil du temps l'un des plus importants du genre en Europe, offrant chaque année de superbes têtes d'affiches, à même de faire se déplacer les foules. On recense d'ailleurs en moyenne 100 000 festivaliers à chaque édition, et 2017 ne devrait pas déroger à la règle avec les Foo Fighters ou Justice déjà annoncés.

Mais revenons à 2015, donc, quand Paul McCartney et Kendrick Lamar squattaient le haut de l'affiche et que les spectateurs se pressaient. Des spectateurs à qui il a bien fallu proposer quelques commodités. Parenthèse, pour celles et ceux d'entre vous qui n'ont jamais assisté à ce genre de concerts : aller aux toilettes, c'est une véritable aventure, de celles que l'on n'a pas forcément envie de vivre. Les organisateurs du Rockilde Festival se sont rapprochés d'une micro-brasserie danoise récemment convertie au bio, Norrebro Bryghus, pour imaginer une façon de réutiliser les rejets collectés dans leurs magnifiques toilettes de chantier.

L'idée a alors germé de collecter tout l'urine à disposition, soit pas moins de 50 000 litres, et de s'en servir comme d'un engrais destiné à fertiliser des champs d'orge cultivés sous le label de l'agriculture biologique. Après tout, les déjections animales agricoles sont fréquemment utilisées dans ce but, alors pourquoi ne pas tenter cette expérience ?

Bref, l'orge a poussé, a été récolté, puis mélangé à du malt et du houblon pour finalement obtenir 60 000 bouteilles d'une bière bio plus qu'originale qui sera vendue très prochainement au Danemark sous l'étiquette "Pisner". Vous aurez noté le subtil jeu de mots avec "Pilsner", une catégorie de boisson houblonnée bien connue des amateurs...

Au fait, la saison des festivals en France, c'est pour bientôt, non ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.