Un spécialiste allemand de la chaussure de luxe propose des sneakers vegans, garanties 100% sans exploitation animale.

Chez nos voisins allemands, une marque de chaussures combinant luxe et attention portée à l'environnement a réussi à attirer la lumière. Et pour cause, puisque Nat-2 sort un modèle de sneaker vegan. Et c'est Sebastian Thies, designer et fondateur de la marque en 2007, qui l'a présenté.

Précision historique utile : la gamme Nat-2 Hayfield Almwiese n'est pas un "one shot" d'un designer loufoque qui s'essaie un jour à la chaussure, le lendemain au mobilier urbain, avant d'imaginer de nouveaux couverts de table. Cette chaussure est le fruit du travail d'un spécialiste de la chaussure, héritier d'une dynastie de cordonniers installée en Bavière depuis 1856.

Pour mériter la mention "vegan", Nat-2 s'est donc affranchi de tout recours à une matière d'origine animale. Le cuir est donc banni d'office dans la confection de la chaussure. Pour autant, Sebastian Thies aurait pu imaginer une chaussure entièrement en plastique tout droit issue de l'industrie pétrochimique, qui répondrait parfaitement à son cahier des charges vegan, mais qui présenterait malgré cela un bilan écologique déplorable. Il n'en est rien. Pour les indispensables parties de sa chaussure vegan en matière plastique (notamment la semelle), le designer privilégie ainsi le PET recyclé, le plastique dont on se sert pour faire les bouteilles. La semelle intérieure du soulier est confectionnée à partir d'un liège ayant subi un traitement anti-bactérien. La couverture extérieure de la gamme "Nat-2 Hayfield Almwiese" est, elle, faite d'un assemblage de foin, d'herbes et de fleurs, et reliée à la chaussure par une colle à base d'eau.

Et si certains attendaient la bave aux lèvres de voir le résultat pour se moquer, il pourront passer leur chemin, car il leur faudra bien reconnaître que le résultat est plutôt élégant.

Imaginée en Allemagne, cette ligne de sneakers vegan est fabriquée à la main en Italie, pour un bilan carbone allégé. Evidemment, tous ces efforts fournis par la marque, ainsi que son positionnement avoué haut-de-gamme, se négocient au prix fort : il faudra ainsi compter 390€ pour s'offrir une paire de ces chaussures vegan, disponibles en versions basse et montante.

Photos : www.nat-2.eu