Le tennisman a été choisi par le WWF comme ambassadeur de la lutte contre le braconnage au Népal.

Le WWF vient de s'offrir une jolie visibilité en s'associant à Andy Murray, le tennisman atuel numéro 6 du classement ATP. Ce dernier, dont la passion pour les chiens est de notoriété publique, sera le représentant de la lutte de l'ONG contre le braconnage et le trafic illégal d'animaux sauvages. Il profitera de ses voyages autour du monde, de tournoi en tournoi, pour récolter des fonds qui iront directement servir la cause des animaux, partiulièrement dans le parc national de Chitwan, au Népal.

Dans la zone protégée de ce pays himalayen, situé entre l'Inde et le Tibet, d'exceptionnels animaux parmi lesquels des tigres, des rhinocéros et des éléphants sont supposés vivre tranquillement. C'est évidemment sans compter sur l'avidité de braconniers qui écument l'endroit pour "prélever" quelques-uns de ses habitants. Les chiffres à ce propos sont d'ailleurs éloquents et illustrent plus que jamais la nécessité de faire la guerre aux braconniers : il ne reste aujourd'hui plus que 3200 tigres en liberté dans le monde; quant au braconnage des rhinocéros, il a augmenté selon le WWF de 7 700% entre 2007 et 2013. Les fonds récoltés par le tennisman financeront un programme de répression et de surveillance des braconniers, pour empêcher ceux-ci de sortir le fruit de leur activité illégale des limites du parc et du Népal.

La logique du WWF est simple et consiste à apporter un soutien aux gestionnaires du parc national de Chitwan en coupant les circuits de distribution habituels des trafiquants. En espérant que s'ils n'arrivent plus à écouler leur marchandise, les braconniers finiront par cesser leurs basses activités. Et pour dénicher des produits dissimulés, personne n'a encore fait mieux que le flair d'un chien : c'est ainsi que des chiens seront spécialement dressés une année durant pour détecter des produits de contrebande comme l'ivoire ou les peaux animales. Le premier d'entre eux, bien évidemment, se verra d'ailleurs affublé du doux nom de "Murray".

Alors, si vous êtes fan inconditionnel d'Andy Murray, ou que le braconnage vous rend malade et que vous avez envie d'agir, voire les deux, vous pouvez vous rendre sur la page www.wwf.org.uk pour faire un don à l'ONG. Allez, un petit geste, c'est Andy himself qui vous le demande...

Photo : capture d'écran YouTube