The Ocean Cleanup, une association néerlandaise, vient de lancer son premier bateau à l'assaut des déchets plastique du Pacifique. En attendant les suivants.

En février 2016, nous présentions l'invention de Boyan Slat, jeune designer à la conscience écologique qui avait imaginé, pensait-il alors, une méthode pour nettoyer l'océan de ses déchets plastique. Associé à une association néerlandaise, The Ocean Cleanup, notre inventeur imaginait pouvoir tester son idée et la lancer à l'assaut de l'océan Pacifique à l'horizon 2020.

Et bien le week-end dernier, s'est élancé du port de San Francisco un bateau équipé de la technologie imaginée par Boyan Slat, avec plus d'un an d'avance sur le calendrier initial. Le principe est simple : le bateau traîne derrière lui un immense flotteur de 600 mètres de long pour concentrer les déchets qu'il croise. Sous ce flotteur, un rideau de 3 mètres qui évite aux déchets de se faire la malle par en-dessous.

Ce filet sera traîné dans l'une des (nombreuses) zones repérées où se concentrent les rebuts plastique, à trois semaines de mer. Une fois sur place et positionné en U, les courant se chargeront d'y piéger les tonnes de détritus flottants. Ceux-ci seront alors récupérés, et rapportés à terre pour être recyclés. L'idée est de déployer de nombreux barrages de ce type au coeur du Pacifique, là où est localisé le tristement célèbre "continent de déchets" où, sur une zone grande comme trois fois la France, des milliards de morceaux de plastique en décomposition (soit une masse estimée de 80 000 tonnes) flottent à la surface.

Impressionnant ? Attendez un peu de connaître l'ambition de Ocean Cleanup : nettoyer la moitié de ces zones pollués dans le Pacifique d'ici cinq ans !

Souhaitons la réussite la plus absolue à ce projet sans oublier, en parallèle, de chercher activement une alternative aux 350 millions de tonnes de plastique produites chaque année sur la planète...

Photo : www.theoceancleanup.com