Fatigués de la guéguerre que se livrent Apple et Samsung pour vendre leurs smartphones pas franchement écolo le plus cher possible ? Découvrez Fair Phone, le smartphone alternatif.

L'idée de départ pouvait sembler incongrue, et pourtant, elle semble avoir trouvé son public. Des ingénieurs néerlandais, qui avaient lancé sur le net l'idée d'un smartphone équitable (un "Fair Phone" en VO) ont depuis quelques jours dépassé le seuil des 5000 pré-commandes nécessaires avant la mise en production de l'objet. Mais en quoi ce smartphone est-il plus équitable que ses nombreux concurrents ? Eléments de réponse.
 
Un objet hi-tech comme un smartphone, on a tendance à l'oublier, mais c'est avant tout un amas de matériaux précieux ou semi-précieux (étain, coltan, cobalt, tungstène, or…). Une partie de ces minerais se trouvent dans les mines africaines, dont le contrôle fait fréquemment l'objet de conflits armés. Les concepteurs du Fair Phone s'engagent à ce que les minerais utilisés pour leur téléphone n'aient rien à voir avec des conflits de ce genre. Pour cela, ils se sont rapprochés de différentes initiatives, en République Démocratique du Congo notamment, qui leur garantissent l'origine pacifique de ces matériaux. L'or utilisé pour les circuits, lui, devrait bientôt être labellisé "équitable", une première dans le secteur.
 
Evidemment, l'exigence des ingénieurs de Fair Phone s'accompagne d'une volonté de respect des travailleurs, du mineur à l'assembleur final, qui ne doivent en aucun cas être exploités de quelque sorte que ce soit. L'entreprise a exploré toutes les pistes possibles pour réduire l'empreinte écologique de son smartphone. La plus intéressante, et de loin, reste l'absence de chargeur : un simple câble USB (que nous avons toutes et tous déjà, pour peu que vous soyez un peu technophiles) suffit.
 
Enfin, si la prochaine étape sera d'intégrer une large part de matériaux recyclés au cycle de fabrication, Fair Phone participe pour l'instant à la réduction des volumes de Déchets électroniques dans le monde en reversant 3 euros par appareil vendu à Closing the Loop, une fondation qui apporte son savoir-faire dans le domaine à des pays qui ne se sont pas encore penchés sur le problème.
 
Quant au prix final de l'engin (écran tactile de 4,3 pouces, processeur quadri-coeur à 1,2 GHz, RAM de 1Go, appareil photo et vidéo de 8 méga pixels, etc…), les concepteurs insistent pour que celui-ci reflète au mieux chacune des étapes qui auront été nécessaires : il s'affichera donc à 325 euros. Pour mémoire, l'iPhone 5 se vend, sur le site d'Apple, à partir de 679 euros. 20 000 Fair Phones seront d'abord produits. Près de 10 000 ont déjà été pré-vendus. Ne perdez pas de temps… 
 
Toutes les infos sur : www.fairphone.com