L'ancien membre des Black Eyed Peas participe au lancement d'une imprimante 3D qui utilise du PET recyclé.

Nul doute que dans un avenir proche, un nouveau périphérique informatique devrait investir les foyers : l'imprimante 3D. Celle-ci permet à n'importe qui d'imprimer des objets à partir de fichiers appropriés, comme pour une imprimante classique. Outre la place qu'occupe l'appareil, la grande nouveauté se situe bien évidemment au niveau des "consommables", où l'encre et le papier sont alors remplacés par des bobines de fil plastique. "Encore une victoire de l'industrie pétrolière qui fournira le monde en plastique pour ses imprimantes ?" Eh bien non. Enfin, pas tout à fait.

Certaines marques ont en effet fait le choix de miser sur des produits plus éco-responsables. 3D Systems, une société américaine spécialisée dans ce domaine, proposera au second semestre de l'année 2014, son modèle Ekocycle Cube à la vente. Pour limiter son impact environnemental, le directeur créatif de la marque (un certain Will.i.am, ancien des Black Eyed Peas) a annoncé que les bobines compatibles avec le "Cube" seront composées pour un quart de PET recyclé, l'équivalent de 3 bouteilles d'un demi-litre pour chaque "cartouche". Will.i.am a une ambition : "rendre le recyclage cool, et rendre cool la fabrication d'objets en matériaux recyclés". Rien que ça.

Et si vous ne vous sentez pas l'âme d'un graphiste 3D et que modeler des objets en trois dimensions vous semble hors de portée, le rappeur a pensé à vous et a honoré son titre de directeur créatif en imaginant 25 objets (coques de smartphones, vases, etc…) pré-enregistrés dans l'imprimante et que vous pourrez "imprimer" à volonté.

Pour vous offrir ce petit bijou de technologie, il vous faudra tout de même débourser 1 199 dollars.