Le recyclage du papier semble bien fonctionner. Mais vous êtes-vous déjà demandé quelles étaient les étapes nécessaires pour offrir une seconde vie à ces montagnes de déchets ?

Vous êtes-vous déjà interrogé sur le volume de papier consommé en France chaque année ? Entre vos besoins personnels, ceux des entreprises ou la matière première nécessaire à l'impression des livres, journaux et magazines, la France engloutit près de 11 millions de tonnes de papier par an. De ces 11 millions de tonnes, une bonne partie finit invariablement à la poubelle. En effet, si les livres ou les rapports professionnels imprimés s'entassent dans des bibliothèques où ils resteront de nombreuses années, les journaux, prospectus, et autres enveloppes ont une durée de vie plus que limitée. Leur futur : la poubelle jaune, grâce à laquelle ils seront orientés vers une filière de recyclage spécifique. Car les papiers ont ceci de particulier qu'une fois utilisés, ils peuvent être recyclés et repartir dans un circuit de distribution classique.

Mais au fait, comment est recyclé le papier ? En plusieurs étapes, comme vous vous en doutiez, que voici :

  • La transformation : les papiers sont mélangés à de l'eau et à quelques adjuvants. Un mouvement mécanique se charge de séparer les fibres de cellulose. 
  • Le nettoyage de la pâte à papier : via différents systèmes de filtrage, la pâte est séparée de ses impuretés. La différence de densité entre la pâte et ses impuretés permet également de mieux les séparer. 
  • Le désencrage : La pâte à papier est placée dans un bassin, dans une eau mélangée à un savon. Des bulles d'air sont envoyées dans le mélange. Celles-ci passent à travers les fibres et agrègent les particules d'encre, qui remontent naturellement et son simplement éliminées. 
  • Le blanchiment : Si l'industriel choisit de se passer de produits chimiques pour blanchir son papier, il dilue sa pâte recyclée dans une pâte à papier vierge, ou issue du recyclage de papier de haute qualité.

Toutes ces étapes de recyclage du papier, transposées à l'échelle mondiale, permettent d'éviter l'émission de 390 000 tonnes de CO2, soit l'équivalent de 200 000 voitures. Vous ne regarderez plus la poubelle jaune de tri de la même façon…