Carrefour a inauguré, dans le centre de Paris, son premier restaurant où les plats proposés sont forcément certifiés bio ou équitables.

La grande distribution et les produits biologiques ou équitables, cela semble être une belle histoire d'amour. En 2018, les Leclerc, Carrefour, Auchan et autres Casino ont capté 49% des ventes de ces produits respectueux de l'environnement. Un virage écologique qui est bien évidemment à saluer, mais nous ne pouvons pas nous empêcher de penser que les 4,75 milliards d'euros empochés en 2018 grâce aux produits labellisés influencent plus les grands groupes de l'agroalimentaire que l'avenir de la planète. D'autant que récemment, une polémique s'est invitée dans le débat du bio vendu par la grande distribution : pour honorer la demande en forte hausse, des maraîchers cultivent certes sans engrais ni pesticides, mais dans des serres chauffées tout au long de l'année. Les fruits et légumes sont bien biologiques, mais leur empreinte environnementale n'est pas neutre pour autant, bien loin de là.

En attendant, les distributeurs poursuivent leur marche en avant, puisqu'après les magasins dédiés (Carrefour bio, Leclerc bio, etc...), Carrefour se lance dans la restauration biologique et équitable en ouvrant "Bon appétit", son premier restaurant du genre. Les produits frais, labellisés bio et/ou commerce équitable y sont disponibles sur place (une trentaine de places assises sont prévues) ou à emporter, avec possibilité de les réchauffer. Installé au 77 rue Rambuteau, ce point de vente de 63 mètres carré constitue pour le distributeur un test qui, s’il réussit, pourrait en appeler d’autres.

En choisissant cet emplacement, Carrefour s’assure déjà une incroyable visibilité puisque le centre commercial des Halles et le Centre Pompidou, situés à quelques encablures de « Bon Appétit », drainent chaque année à eux deux près de 40 millions de visiteurs. Si une petite partie de ces clients potentiels vient à percevoir les bienfaits d’une alimentation affranchie des engrais, pesticides et produits phytosanitaires, ou si elle est initiée aux valeurs du commerce équitable, alors Carrefour aura réussi sa mission avec son nouveau restaurant. De notre point de vue en tout cas.

Les actionnaires, eux, demanderont probablement des résultats plus « palpables », si vous voyez où nous voulons en venir...

Photo : Page Facebook Carrefour