Lutter contre le gaspillage alimentaire tout en venant en aide aux plus démunis, voilà les nobles objectifs des Frigos Solidaires.

Dans le nord de Paris, sur les premières pentes de la butte Montmartre, le passant trouvera au 46 de la rue Ramey La cantine du 18, un restaurant qui lance, pour la première fois en France, l'initiative des frigos solidaires.

Importée de Berlin via la Belgique et ayant déjà conquis le Québec, l'idée, toute simple, consiste à mêler lutte contre le gaspillage alimentaire et aide aux plus démunis en installant, sur le trottoir, un réfrigérateur dans lequel les volontaires pourront déposer leurs denrées alimentaires dont la date limite approche dangereusement et qui seront bientôt impropres à la consommation. Plutôt que de s'en débarrasser et de venir alimenter les 10 millions de tonnes de nourriture consommable déjà jetées à la poubelle en France chaque année, vous mettez ainsi cette nourriture à disposition de la communauté (et des plus démunis qui, forcément, en ont le plus besoin).

"Et les risques alimentaires ?" pensez-vous. En choisissant de déguster les produits  des frigos solidaires, vous prenez de facto la responsabilité de cette consommation. Pour limiter au maximum les risques, les Frigos solidaires diffusent une liste d'aliments à privilégier (végétaux, produits secs, etc...) et une liste noire de denrées (viandes, poissons, plats cuisinés maison, etc...) qu'il est interdit de déposer.

L'initiative a récemment bénéficié d'un coup de pouce médiatique conséquent puisque Natoo, la YouTubeuse aux 4 millions d'abonnés et au demi-milliard de vidéos vues, a consacré une de ses pastilles aux Frigos solidaires. Le résultat est spectaculaire : ce frigo solidaire, dont la notoriété aurait dû se limiter aux passants du XVIIIe arrondissement, est maintenant connu des 2 millions d'internautes qui ont visionné la vidéo de la star du web.

Concrètement, comment faire si vous voulez vous aussi un de ces frigos en bas de chez vous ? Il vous faut d'abord démarcher les commerçants de votre quartier. Quand l'un d'eux se porte volontaire, il doit signer une "promesse de réception d'un frigo solidaire". Celle-ci est alors envoyée à l'association en charge de l'opération qui l'enregistre. Il vous revient la charge d'ouvrir une cagnotte en ligne sur helloasso.com, d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux pour parvenir à récolter 1300€. Une fois cette somme atteinte, le réfrigérateur est fabriqué et livré chez le commerçant solidaire.

Et si vous rejoigniez le mouvement ?

Photo : www.identites-mutuelle.com