Lorsqu'une marque fait sa promotion dans une publicité ou dans une brochure, il n'est plus rare qu'elle mette en avant ses labels écologiques, ISO, NF etc… 

De plus en plus de marques tiennent à montrer que le fruit de leur travail respecte l'écologie. Ces labels environnementaux sont logiquement devenus un vrai enjeu pour les entreprises et elles les affichent fièrement aux yeux du public. La dimension écologique prend une part de plus en plus importante dans les décisions et les consommateurs sont plus soucieux de l’impact environnemental de leurs achats.

Un changement de mentalité

L'écologie est devenu un sujet majeur. Même si le chemin est encore long, les vingt dernières années témoignent d'une vraie prise de conscience de la part du grand public. Le développement durable n'est plus un thème jugé fantaisiste, une grande majorité a pris conscience des dérives en cours et des moyens d'action à mettre en place à grande et à petite échelle. Chacun peut donc participer, du tri des déchets à l'économie d'énergie, en passant par les achats et une consommation plus verte. C'est ici que les labels prennent tout leur sens. Comment savoir si le produit que l'on achète respecte l'environnement ? On fait alors confiance aux labels, véritables indicateurs.

Qui décerne ces labels ?

Il existe une multitude de labels, des moins sérieux aux plus reconnus. Les plus prestigieux sont ceux remis par des agences reconnues par l'État ou voire même par l'Union Européenne. C'est notamment le cas de l'AFNOR qui délivre le fameux marquage « CE » qui atteste la conformité des produits aux exigences réglementaires européennes et donc par conséquent aux exigences écologiques. Il existe aussi l'ADEME (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) qui porte un regard sur les conditions de production : gestion des déchets, efficacité énergétique, lutte contre la pollution de l'air… Ces organismes attribuent différents labels qui sont aisément intégrables dans la communication de l’entreprise bénéficiaire, que ce soit par le l’exposition du logo du label sur ses packaging, l’affichage d’une pancarte ou d’un sticker en vitrine, ou par une véritable page dédiée sur son site internet.

L’importance de ces labels pour les entreprises

Les consommateurs changeant peu à peu leurs habitudes, se tournant vers des produits plus écologiques, ces labels sont devenus des facteurs importants du processus décisionnel de consommation. S’engager dans une production plus respectueuse pour l’environnement représente bien souvent un investissement conséquent pour les entreprises ou implique des marges moins importantes. C’est pourquoi, les entreprises sont fières lorsque des organismes prestigieux reconnaissent leurs efforts environnementaux par l’attribution d’un label. Une distinction qui peut attester des démarches environnementales et faire ainsi la différence aux yeux des consommateurs. C'est encore plus vrai lorsque ces produits écologiques deviennent le cœur du métier. Prenons l'exemple de l'entreprise print24, spécialiste dans l'impression de brochures, sur son site, la marque met en avant son papier recyclé labélisé « Ange bleu », un label allemand reconnu au niveau européen. En mettant en avant ce label, la marque prouve que son papier recyclé est reconnu comme respectueux de l'écologie et donc par conséquent offre une alternative plus écologique dans un domaine connu pour être plutôt polluant.

L'écologie a pris une place très importante dans notre vie de tous les jours, changeant nos habitudes. C'est pourquoi les labels sont désormais des indicateurs essentiels, permettant au public de faire des choix écologiques dans leurs achats. Les marques ont donc tout intérêt à mettre en avant ces labels qui en plus d'être des preuves du respect de l'environnement, permettent de se distinguer des autres entreprises.