Natureparif, l'agence régionale pour la Biodiversité en Ile-de-France a, pour la troisième année, élu la capitale française de la biodiversité. Trêve de suspense (l'heureuse élue apparaît déjà dans le titre de cette brève…), c'est Lille qui décroche la palme, succédant ainsi à Montpellier. Explications : "Le jury a apprécié les outils innovants développés par Lille pour intégrer la nature et la biodiversité dans le tissu urbain, et mener des actions exemplaires pour réinstaurer la nature en ville avec les citoyens".

Dans les catégories "petites villes", "villes moyennes", "communauté d'agglomération" et "collectivité francilienne", les lauréats sont respectivement Saint-Nolff, Niort, la communauté urbaine de Strasbourg et Versailles. Bravo à eux.