Les agriculteurs de Gironde lancent un outil inédit de distribution de leurs produits, entre circuit court et agriculture biologique. 

Le journal Sud-Ouest se fait aujourd'hui le relais d'une belle initiative : la création du premier drive fermier en Gironde. Le projet est porté par les Chambres d’Agricultures locales et réunit tout l'éventail des métiers de l'agriculture : producteurs de lait, de viande, maraîchers, viticulteurs, apiculteurs

L'occasion de rapprocher consommateur et producteur, en garantissant au premier des produits de qualité et de saison, et en permettant au second de gagner convenablement sa vie puisqu'il fixe librement le prix de ses produits. Le problème de la juste rémunération des agriculteurs est désormais bien connu : quand ils produisent un kilo de tomates qu'ils décident de vendre à une centrale d'achat de grande distribution, celle-ci leur offre quelques dizaines de centimes, et le même kilo de tomate se retrouve proposé dans le rayon d'un supermarché pour un prix 3, 4, voire 5 fois supérieur à son prix d'achat initial. Pour écouler leur production, certains producteurs sont même parfois contraints de vendre à perte.

Grâce à ce système de drive fermier girondin, le prix des produits sera juste : bien supérieur à ce que proposent les centrales d'achat, et bien inférieur à ce que propose les réseaux de distribution classiques. Si l'agriculteur sort gagnant d'un tel système, le consommateur y gagne aussi : la qualité des produits sera au rendez-vous. Au drive fermier, n'espérez pas dénicher des fraises au mois de novembre, car seuls des produits locaux et de saison seront proposés, avec une traçabilité parfaitement transparente.

Comment faire pour commander ? Tout simplement en vous rendant sur www.drive-fermier.fr chaque mardi dès midi. Les producteurs se seront préalablement chargés de mettre en ligne l'intégralité de leur production, dans laquelle vous n'aurez plus qu'à piocher. Et comme au marché, les premiers arrivés seront les premiers servis. Ne reste plus alors qu'à aller chercher vous-même votre commande le vendredi suivant.

Un circuit court qui présente de sacrés avantages : traçabilité du produit, réduction des émissions de CO2 dues au transport, et même mise en avant de l'agriculture biologique, car de nombreux produits (pas tous) en sont issus.

Un mot tout de même pour les systèmes comme les AMAP ou le panier paysan: si de prime abord ce drive fermier semble leur faire concurrence, il n'est est rien, puisque certains agriculteurs se retrouvent associés à ces deux systèmes de distribution et de promotion des produits locaux. Pour tester le service, rendez-vous le 13 octobre, jour de lancement.