Et si vous continuez à profiter de tous les bénéfices nutritionnels du poisson tout en soutenant une pêche responsable et dans le respect des océans ? Pour vous éclairer, les labels MSC (Marine Stewardship Council) et ASC (Aquaculture Stewardship Council), qui garantissent la pêche durable et l'aquaculture responsable, organisent la deuxième édition de la Semaine de la pêche responsable.

Pour vous éclairer, les labels MSC (Marine Stewardship Council) et ASC (Aquaculture Stewardship Council), qui encouragent et garantissent la pêche durable et l'aquaculture responsable, organisent la deuxième édition de la Semaine de la pêche responsable.

 

Du 19 au 25 février 2018, c'est la Semaine de la Pêche Responsable en France.

Une semaine pour aborder les thèmes du poisson, de la pêche, de l'aquaculture et de la consommation respectueuse de l'environnement.

>> Retrouvez l’appel à action en suivant ce lien

Les signataires de l’appel invitent à cette occasion tous les acteurs à se rallier au mouvement en vue d'une pêche durable: " Nous sommes convaincus que c'est avec la contribution de tous, pêcheurs et producteurs, entreprises et distributeurs de produits de la mer, scientifiques et associations environnementales, institutions éducatives et responsables politiques, mais aussi consommateurs, que nous parviendrons à mettre en place des solutions efficaces pour préserver les ressources aquatiques et les écosystèmes".

 

L’objectif de la semaine ? Faire les bons choix de poisson pour la préservation des Océans.

Cela fait maintenant 20 ans que le label MSC existe et sensibilise tous les acteurs de la chaine (pêcheurs, scientifiques, consommateurs, entreprises, distributeurs, etc.) quant à l’importance d’une pêche durable. Aujourd’hui, plus de 300 pêcheries sont certifiées dans le monde.

Dans son rapport 2017 sur les impacts environnementaux, le MSC précise que la démarche invitant les consommateurs à privilégier les produits de la mer labellisés durables incite les pêcheries à améliorer leurs pratiques.

Chaque année dans le monde, une personne consomme en moyenne 20 kg de poisson par an, soit près de deux fois plus qu'il y a 50 ans. En conséquence, 90 millions de tonnes de poisson sont capturées chaque année, selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture). Les limites des ressources océaniques sont presque franchies et les mauvaises pratiques, la surpêche ou la pêche illégale vident nos océans.

Quelles sont donc les meilleures solutions?

L'une des solutions est évidemment de concevoir des programmes fiables de certification et de labelisation. C'est l'approche du MSC pour les pêcheries et de l'ASC pour l'aquaculture. Mais nous devons aussi encourager la distribution de ces produits en magasin.

Récemment, 27 grandes entreprises, dont Carrefour, IKEA et Aldi, se sont ainsi engagées à développer ces offres certifiées. La bonne solution n'est pas nécessairement de cesser de se nourrir de poisson - puisqu'il représente environ 17% de l'apport mondial en protéines et soutient 10-12% de la population mondiale - mais plutôt d'opter pour une consommation plus responsable des produits de la mer. De plus, ils ne sont pas aussi gourmands en énergie et en eau douce que la viande.
 

 

Il reste encore beaucoup de progrès à faire, cela doit venir à la fois des pêcheurs et des consommateurs. La prochaine fois que vous aurez envie de poisson, pensez à chercher les deux logos bleu et vert des étiquettes MSC et ASC !

 

Et si nos actions sont fructueuses, nous serons récompensés par les nombreux services que l'océan offre à l'humanité; l'océan qui nourrit, protège, donne vie, produit de l'énergie propre, apporte des solutions pour la médecine ou tout purement et simplement nous fait rêver. Pour plus d’informations sur la Semaine de la Pêche Responsable, rendez-vous sur le site internet du MSC