Modifier son alimentation n’est jamais simple,

que vous soyez intolérant avéré au gluten ou souhaitez réduire votre consommation. Le gluten aime à jouer à cache-cache avec nous : il va se cacher un peu partout dans nos aliments… sauf dans les fruits et légumes frais qui n’en contiennent pas !

Qu’est-ce que le gluten ?

C’est une protéine qui est contenue dans certaines céréales. Sa consommation peut entraîner une réaction de type allergique : l’organisme se met alors à produire des anticorps… qui se mettent à endommager progressivement la muqueuse intestinale. Naissent des troubles digestifs, anémies et fatigues chroniques, voici les symptômes majeurs de l’intolérance au gluten. Malheureusement, les signes sont parfois discrets, voire peu identifiables : l’intolérance est alors difficile à diagnostiquer.

Faut-il éviter tous les aliments ?

Heureusement non! Le gluten se trouve dans le blé, l’épeautre, l’avoine, le seigle, l’orge et tous leurs dérivés : farines, pâtes, biscuits, etc.

Bannir le pin, les pâtes est une première étape, malheureusement le gluten se cache assez souvent dans les aliments industriels. Il sert d’additif dans quasiment tous les produits transformés : les sauces prêtes à l’emploi, la charcuterie ou… les friandises.

Dès lors, oubliez les sauces et les condiments : lisez avec attention les étiquettes  de tous les produits issus de l’agro-industrie. Des plats traditionnellement cuisinés sans farines, produits pour la grande consommation vont en inclure pour faire des liants. De même que certains produits sucrés (chocolat, bonbons) peuvent également contenir du gluten.

Pour réduire ou éliminer totalement le gluten de l’alimentation, le plus facile consiste à privilégier de cuisiner soit même à base d’aliments bruts (fruits, légumes, viande, poisson, laitages, etc.).

Donc, on mange quoi ?

C’est facile, il suffit de se tourner vers des aliments sans gluten :

  • Les fruits et les légumes frais

  • Pour remplacer les pâtes ? Tournez-vous vers la pomme de terre, la patate douce, ou l’igname ne contiennent pas de gluten ;

  • La viande et le poisson bruts sont sans gluten, mais surveillez les recettes s’il y a des préparations en sauce, en marinades, pannées, etc..

  • Les laitages simples sont également sans risque : yaourt, fromage blanc, lait, fromages affinés traditionnels (camembert, comté, etc.).

  • Le riz, le quinoa, le sarrasin et le maïs. Et on se tourne vers leurs farines et semoules pour réaliser le pain, les biscuits et les pâtes.

  • Enfin l’huile, le beurre, le sucre, le miel et la confiture ne contiennent pas de gluten.

Image par Aline Ponce de Pixabay.