Le problème de la mise en place de réseaux cyclables au coeur des grandes villes n'est pas un problème franco-français, loin de là. Ainsi ce week-end, un millier de jeunes Roumains ont défilé à vélo dans les rues de Bucarest, pour demander à la mairie la mise en place de voies dédiées.

Celle-ci a pourtant consenti à des efforts en ce sens, mais selon le président de l'association Ecopolis, l'un des organisateurs de cette manifestation, qui s'est confié à l'AFP, "sur les quelque 160 km de pistes cyclables aménagés par la mairie au prix exorbitant de 150.000 euro le km, plus de 100 km ont été déclarés illégaux par la police car inutilisables". Obtiendront-ils gain de cause ?