Nicolas Hulot s'associe aux stars de YouTube pour promouvoir sa pétition pour le climat à l'approche de la COP 21.

Si vous avez l’habitude de naviguer sur le plus célèbre des sites de partage de vidéos, ils ne vous ont sans doute pas échappé : les « youtubeurs » stars. Certains d’entre eux sont aujourd’hui réunis dans une seule et même vidéo à l’appel de Nicolas Hulot, et reprennent les gimmiks qui ont fait leur succès : Bapt et Gaël, ou Jérôme Niel et ses tutos sont ainsi à l’honneur pendant 5 minutes qui, comme souvent avec ces professionnels de l’image, sont à la fois dynamiques et drôles.

Si la première partie de leur vidéo se compose d’un échange entre Nicolas Hulot et ces stars du web (échange au cours duquel l’ancien candidat à la primaire EELV en 2012 n’hésite pas à se mettre en scène dans le rôle du sempiternel rabat-joie et terre-à-terre), la seconde partie est, elle, « un message sobre et efficace à l’américaine ». Dans ces 90 secondes, d’autres youtubeurs prennent le relais et délivrent un message empreint de sérieux pour encourager les internautes à signer la pétition lancée par Nicolas Hulot « Osons agir pour le climat ». En recueillant suffisamment de signatures, celle-ci pourrait permettre aux Français de faire pression sur les dirigeants du monde qui, en décembre prochain, se réunissent à Paris pour la COP 21 et qui essaieront de définir un accord contraignant concernant les émissions mondiales de CO2 et la lutte contre le réchauffement climatique. Tout un programme…

Pour appuyer leurs propos et séduire un jeune public, les auteurs de la vidéo (postée sur le compte ultra-célèbre de Golden Moustache) n’hésitent pas à faire appel à de grandes références de la pop culture : nyan cat, Kayane, trailer de blockbuster, mise en scène initiale digne de Norman ou de Cyprien, titre de la vidéo (« Break the internet ») qui rappelle une célèbre séance photo de Kim Kardashian, etc… Nos adolescents apprécieront, soyez-en sûrs. Aux célébrités du net déjà citées, ajoutons Kyan Khojandi, Hakim Omiri, Maxime Musqua ou encore Kemar qui viennent passer une tête, et vous obtenez une vidéo qui devrait beaucoup tourner sur les réseaux sociaux ce qui, espérons-le, assurera le succès de la pétition de Nicolas Hulot.

N’hésitez pas à partagez tout cela via le hashtag #Osons.

Photo : Capture d’écran YouTube