Beaucoup de déchets, peu de solutions : une entreprise américaine a imaginé une seconde vie aux cartons de Noël, entre recyclage et solidarité.

Cette année encore, les cadeaux de Noël se sont amoncelés chez vous. Mais le problème de ces cadeaux est un peu le même qui se pose lorsque vous mangez un artichaut : le volume final de déchets est bien supérieur au volume initial de produit. Que faire de ces chutes de papier cadeau, de ces mètres de papier-bulle, ou de ces cartons de toutes tailles ? En France, il suffit de les confier à une filière de traitement des déchets, qui se chargera de les recycler ou de les valoriser. Mais aux Etats-Unis, une entreprise solidaire lancée depuis 2012 profite des fêtes de fin d’année pour imaginer une seconde vie aux cartons de Noël qui ne sont plus d’aucune utilité dès les paquets déballés.

« Give Back Box » propose ainsi, en collaboration avec le livreur UPS et le service postal national (l’US Postal), de retourner les cartons de Noël, emplis de vêtements ou objets dont les expéditeurs ne se servent plus, à un équivalent local d’Emmaüs : Goodwill Industries. Dans les 164 centres de Goodwill, partout sur le territoire américain, des travailleurs en réinsertion (allant des jeunes non-qualifiés aux vétérans de guerre, en passant par les personnes handicapées et celles dont le casier judiciaire freine le retour à l’emploi) trient les biens reçus avant de les mettre à la vente, vente dont le produit permet de financer des actions solidaires envers les 300 000 bénéficiaires de l’organisation.

En plus de ce volet social, Give Back Box s’engage à ce que chaque carton renvoyé par ses services finisse ses jours dans une filière de recyclage. Avec 12 millions de colis expédiés chaque jour par les sites de vente en ligne (soit 30 millions de tonnes de carton par an !), le service de « Give Back Box » tombe à point nommé. Un partenariat a d’ailleurs été noué avec Amazon, roi de la vente en ligne.

Enfin, dernier atout : faire les yeux doux au portefeuille des consommateurs. L’utilisateur de ce système ne débourse pas un centime pour y participer, des étiquettes spéciales sont gratuitement imprimables depuis les sites internet d’UPS et de l’US Postal. Quant aux dons envoyés à Goodwill Industries, ils sont déductibles des impôts via un simple formulaire complété par l’entreprise solidaire à réception des colis et évaluation de leur valeur.

Recevoir sans oublier de donner : et si c’était ça, l’esprit de Noël ?

Photo : WilliamWarby/Flickr/CC