Une entreprise britannique offre une seconde vie aux tonnes de déchets plastique dont nous sommes bien incapables de nous débarrasser : elle en fait des meubles design. Vous avez dit « upcycling » ?

Nous le savons tous : notre mode de vie pollue la planète, et nos sociétés modernes ne semblent jamais à court d'idées lorsqu'il s'agit de créer de nouveaux produits sans réfléchir à la façon dont ils finiront leurs vies. Ainsi, les déchets qui jonchent les océans depuis des décennies, comme les mégots ou les bouteilles en plastique, ont été rejoint par de plus récents mais pas moins polluants : les smartphones, capsules de café instantané, et autres lingettes nettoyantes. Tout cela alimente l'immense masse de rebuts que produit chaque année l'Humanité et dont, rappelons-le, 8 millions de tonnes finissent chaque année dans les océans.

Un cabinet de design britannique a décidé de puiser la matière première nécessaire à la création des objets qu'elle propose à la vente dans ce gisement infini d’ordures, et de transformer des objets que l'on pensait définitivement usagés en produits flambant neufs. Dit plus directement : le cabinet Pentatonic s'est spécialisé dans l'upcycling. Son mot d'ordre : utiliser uniquement des rebuts comme élément de base, car fabriquer de nouveaux matériaux ou les extraire du sol aboutira inéluctablement à créé de nouveaux déchets.

A partir de plastique récupéré donc, Pentatonic a décliné 4 matériaux maison ("Plyfix", "SRPX", "Woven Plastic" et "Smartphone glassware") qui servent à la fabrication d'une gamme d'objets pas comme les autres : vaisselle, chaises et tables. Chacun des objets ayant pour particularité d'être conçu à 100% d'un seul et unique matériau pour faciliter, plus tard, son recyclage. Les chaises sont confortables et design, les tables ont une robustesse peu commune pour des objets en plastique, quant à la vaisselle, elle est inrayable.

Et comme Pentatonic se veut être un acteur de l'économie circulaire, elle propose à chacun de ses client de devenir un fournisseur futur, en leur proposant dès la commande passée une valeur de rachat des produits vendus, valable tout au long de leurs vies, pour les faire revenir dans leur giron et ainsi éviter qu'ils ne deviennent déchets à leur tour. Enfin, en tant que société européenne, Pentatonic insiste sur le fait que 90% des déchets plastique nécessaires à la fabrication de sa première collection ont été collectés en Europe. Les 10% restants venant de Taïwan, triste leader mondial de la concentration de smartphones usagés...

Le prix de l'upcycling Made in UK ? Comptez 850£ pour une table, de 199£ à 440£ pour une chaise, et 40£ pour un ensemble de 4 verres.

+ d'infos : www.pentatonic.com

Photo : Page Facebook de Pentatonic