Dans la région nantaise, un immeuble écologique est équipé du premier ascenseur solaire de France. Présentation.

A Rézé, une commune voisine de Nantes posée en bords de Loire, une poignée des 40 000 habitants de la ville bénéficieront bientôt d'un équipement unique en France. Dans le quartier dit des Bourderies, un immeuble HLM de trois étages est en effet équipé du premier ascenseur solaire du pays.

Pour alimenter leur machine, les ingénieurs d'Otis (l'un des leaders des ascenseurs en France) ont imaginé placer 4 panneaux solaires sur le toit de l'immeuble de Rézé. L'énergie produite est alors stockée dans une batterie qui la restituera au besoin. Si vous pensez que les panneaux solaires ne sont là que pour décorer et que vous assistez là à une opération de communication, détrompez-vous. Avec l'ensoleillement dont bénéficie la Loire-Atlantique, les panneaux solaires fourniront 100% de l'électricité nécessaire au fonctionnement de l'ascenseur du mois de mars au mois de novembre. Oubliée l'angoisse de rester bloqué dans 2 mètres carré en cas de panne de courant... Durant la courte période hivernale, ils ne pourront produire que 80% de l'énergie nécessaire, et seront alors aidés par le réseau électrique traditionnel.

L'avantage de s'affranchir des distributeurs d'énergie classiques tout en produisant sa propre électricité renouvelable est évident, mais il faut tout de même avoir en tête deux légères contraintes qui pourraient freiner le développement de cette technologie : le prix d'un ascenseur solaire est supérieur de 10% à celui d'un équipement classique, et il ne peut pour l'instant que desservir des immeubles de 7 étages au maximum. Nul doute cependant que les équipes d'Otis travaillent déjà pour corriger cela.

Retour d'expérience attendu d'ici quelques semaines, à l'arrivée des premiers locataires de l'immeuble.

Photo : Edge714/Flickr/CC