Moins gaspiller, c'est faire des économies, mais c'est aussi éviter les émissions de CO2 dues à la production et au transport des aliments jetés. Désormais, une journée par an sera là pour nous le rappeler.

Quand, le 14 juin dernier, Guillaume Garot présentait le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, deux choses en sont ressorties. La première, c'est le nom du Ministre délégué en charge de l'agroalimentaire, jusque-là inconnu au bataillon : Monsieur Garot, donc. La seconde, c'est que la France profitera désormais du 16 octobre, journée mondiale de l'alimentation organisée par la FAO et l'ONU, pour célébrer la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Ce mercredi 16 octobre 2013, nous en fêtons donc la première édition.

Et autant certaines journées spéciales peuvent parfois sembler bien artificielles, autant celle-ci tombe sous le sens. En France, ce sont pas moins de 7 millions de tonnes de déchets alimentaires qui sont jetés par an tout au long de la chaîne alimentaire. Selon l'ADEME, chaque Français se débarrasse de 7 kilos d'aliments encore emballés dans l'année, quand les restes de repas représentent 13 kilos par habitant.

Pour réduire ces chiffres aberrants, le Pacte national dont nous parlions plus haut propose ainsi plusieurs mesures parmi lesquelles des formations spécifiques dans les écoles hôtelières ou encore la mesure de la lutte contre le gaspillage dans le bilan RSE des sociétés. Mais la vraie différence, c'est le consommateur final, chez lui, qui peut la faire, en adaptant son comportement. Le WWF (qui soutient évidemment cette journée) évoque quelques gestes simples : congeler pour mieux conserver les aliments, accommoder les restes, ou plus simplement acheter en quantité adaptée. A nous de jouer !

Pour inciter les Français à moins gaspiller, une vaste campagne de communication est lancée aujourd'hui partout sur le territoire, où les pouvoirs publics et des associations organisent de nombreux évènements pour éveiller l'intérêt de la population. La carte du recensement des "happenings" est d'ailleurs accessible ici. Si vous êtes à Paris, sachez tout de même qu'un grand banquet est organisé place de la République et que les plus grands chefs (comme Thierry Marx) ou les plus médiatiques (Jean et Norbert) y participeront, tout en distillant leurs conseils aux passants pour éviter tout gaspillage.

Rendez-vous l'année prochaine.