Apprendre l'écologie en riant de bon coeur : c'est le pari (réussi) tenté par une chaîne YouTube.

Et si Fred, Jamy et Sabine de "C'est pas sorcier" fusionnaient avec Jean-Marie Bigard ? Et que le résultat de cette étrange alliance s'intéressait de près à la chose environnementale et à Youtube ? Nous obtiendrions sans doute quelque chose qui s'approche grandement de ce que propose la chaîne YouTube du Professeur Feuillage.

Les 75 000 abonnés du média se délectent régulièrement des contenus proposés, à savoir des informations environnementales avec des sujets régulièrement traités par des plateformes plus traditionnelles telle que la nôtre : recyclage, énergie nucléaire, biodiversité, réchauffement climatique, etc...

Le ton employé y est léger, accessible, facilement intelligible et, cerise sur le gâteau, saupoudré d'une bonne dose d'humour. Le Professeur Feuillage et son assistante Sophie, aussi excentriques l'un que l'autre, n'hésitent pas à se houspiller, à s'insulter, et à s'envoyer les pires horreurs verbales en pleine face. Le spectateur s'amuse, se dit que décidément, pour une chaîne YouTube, les décors sont remarquables, s'intéresse et apprend.

Si les adultes peuvent évidemment y trouver leur compte, il est évident que les adolescents sont ciblés par le Professeur Feuillage et Sophie, et nul doute que la forme adoptée saura les séduire. Et si vous, parents, craignez que votre enfant n'apprenne de nouveaux gros mots, il est temps de vous dire la vérité : il les connaît déjà.

Pour bien se rendre compte de ce qu'est cette chaîne, nous vous mettons ci-dessous la vidéo "La disparition du sable", parfaite synthèse des qualités du travail proposé aux internautes par le Professeur et son assistante.

Photo : Capture d'écran YouTube