Parce que la bière locale est quand même meilleure quand ses ingrédients sont bio et vraiment locaux : découvrez la HOUF, projet de ferme houblonnière biologique en Ile-de-France.

Où que vous habitiez, en France, vous l’avez sans doute déjà remarqué : les bières artisanales se multiplient, de plus en plus d’artisans brasseurs locaux élaborent et commercialisent, dans les magasins de produits régionaux ou les bars et restaurants, leur propre bière. D’après Les Echos (article à lire ici, où l’on découvre le terme « zythologue », soit l’équivalent de l’oenologue, mais pour la bière), on dénombrerait ainsi 900 micro-brasseries en France, qui représentent, en volume, moins de 5% de la production houblonnée française.

En Ile-deFrance, 50 brasseurs sont installés, proposant une bière locale. Seulement voilà, l’ingrédient emblématique de la bière, lui, n’est pas local du tout. Pour le houblon, les brasseurs se tournent vers l’Alsace et le Nord (qui cultivent une immense part des 555 tonnes de houblon récoltées annuellement chez nous) ou, plus fréquemment encore, vers l’importation : l’Allemagne, les Etats-Unis et l’Ethiopie étant ainsi les 3 premiers producteurs mondiaux, avec des volumes annuels supérieurs à 30 000 tonnes).

Cet état de fait, Johann, jeune agriculteur, a décidé de le changer. Pour ce faire, il vient de lancer sur kisskissbankbank, la plateforme de financement participatif, son projet de ferme houblonnière francilienne bio : la HOUF. Dans le parc naturel de la vallée de Chevreuse, dans les Yvelines, Johann a déjà commencé l’aménagement de 2 hectares de terres certifiées bio, sur lesquelles il installe des poteaux (de l’ordre du poteau téléphonique plus que du piquet de vigne) reliés par des câbles, pour que le houblon, plante grimpante, trace sa route.

Pour l’aider à mener à bien son projet de HOUF, Johann a besoin de vous et de vos dons, de 12 000€ qui lui permettront d’acheter les 6732 pieds de houblons nécessaires à sa production et de les planter, avec toutes les bonnes âmes volontaires, à l’automne prochain à la ferme des Clos. Alors qu’il reste 32 jours de campagne, 2020€ ont déjà été récoltés, et il ne tient qu’à vous d’apporter un soutien bienvenu à un projet qui allie l’agriculture biologique à un approvisionnement en circuit court de la matière première nécessaire au brassage de toute bière qui se respecte.

Soutenir le projet de HOUF : www.kisskissbankbank.com

Photo : DiannBayes/Flickr/CC

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.