Malgré l’avènement d’Internet, la possibilité de lire sur son smartphone ou de faire ses démarches en ligne, nous continuons à imprimer des documents, énormément de documents.

Cela pose forcément la question de l’écologie. D’une part le papier et les questions de la déforestation et d’autre part, les cartouches d’encre. Ce dernier point est beaucoup moins évoqué, pourtant les cartouches d’encre sont polluantes. C’est pourquoi tout un circuit permettant leur recyclage a été mis en place et c’est une vraie innovation. On vous explique ce que deviennent vos cartouches d’encre et vos toners usagés.

La collecte des cartouches vides

Vous voulez imprimer un document mais vous vous rendez compte que votre cartouche est vide. Vous la changez puis reprenez votre impression, mais que faire de la cartouche vide ? Vous la savez polluante mais vous ne savez pas où la jeter. Il existe plusieurs solutions possibles. Vous pouvez vous rendre dans une grande surface, elles possèdent souvent des points de collectes. Vous pouvez aussi prendre contact avec votre entreprise ou un bureau administratif, la plupart possèdent des partenariats avec des fabricants pour leur renvoyer les cartouches usagées. Enfin, vous pouvez aussi les renvoyer directement aux fabricants, ils possèdent tous un service dédié au recyclage des cartouches.

Le recyclage

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) a publié en 2010 une étude sur le sujet. Elle révèle que 2/3 des toners, globalement plus utilisés en entreprises, sont recyclés contre seulement 1/3 pour les cartouches, plus appréciées des particuliers. 10 à 20% des cartouches, soit entre 7 et 14 millions par an, sont rechargées, le reste est incinéré et transformé en électricité. Pour les toners 20 à 30% sont rechargés, le reste est valorisé. C’est-à-dire qu’ils sont soit incinérés et transformés en électricité soit leur matière est récupérée et destinée à devenir d’autres produits, notamment des colorants pour peinture. Après ce processus, il existe donc un certain nombre de cartouches et de toners qui sont remis en circulation.

Les cartouches et les toners recyclés, un marché qui s’étend

7 à 14 millions de cartouches par an, 2,2 à 3,3 millions de toners par an (ces chiffres datent de 2010), il existe donc un réel marché du recyclage. Ces cartouches et ces toners sont rechargés et remis dans le circuit de vente. Certaines marques ont monté une partie de leur business là-dessus, c’est notamment le cas de la marque TonerPartenaire. Ce site de vente en ligne propose des cartouches et des toners recyclés de différentes marques afin de proposer des produits écologiques et compatibles pour chacun. La prise de conscience du public, une meilleure communication et une amélioration des techniques devraient amener ce marché de « seconde main » à s’étendre à l’avenir.

Il est possible de recycler ses cartouches et ses toners, malheureusement trop peu de gens le savent. Recherchez les points de collectes près de chez vous, un plus grand nombre pourront être ainsi recyclés et remis sur le marché !