Un jeu de grattage qui contribuerait à protéger la planète ? C’est le projet commun du WWF et la FDJ. 

Les Banco, Morpion, Keno et autre Tacotac accueillent un nouveau venu dans la grande famille des petits jeux à gratter : FDJ (l’ex Française des Jeux) annonce en effet le lancement de « Solidaires » dans tous ses points de vente

Développé à l’initiative de l’opérateur de jeux, mais aussi du WWF, « Solidaires » se présente sous la forme classique d’un jeu de grattage, imprimé sur du papier certifié FSC (et donc issu de forêts gérées durablement), et offre la possibilité de gagner jusqu’à 30 000 euros. Pour l’instant, rien de nouveau… Sauf que cette fois, 4% du montant total des ventes de « Solidaires » seront reversés à la branche française du WWF qui se servira de cette manne bienvenue pour financer une dizaine de ses projets à travers le monde. Sachant que 20 millions de tickets seront mis en vente à un tarif unitaire de 3€, le WWF peut envisager de récupérer jusqu’à 2,4 millions d’euros dans l’affaire pour « soutenir des projets de lutte contre le dérèglement climatique et de préservation de la biodiversité ». 

Pour l’instant, deux engagements ont été pris dans les territoires d’Outre-Mer, que la métropole a trop souvent tendance à oublier. Ainsi en Nouvelle-Calédonie, à quelques encablures de Nouméa, la forêt de Dumbéa bénéficiera d’un plan de reforestation de 12 000 arbres, qui permettra de restaurer une partie des 2/3 de forêts humides disparues sur l’archipel du fait d’activités humaines, et les acteurs l’espèrent, de sauver une biodiversité locale d’une incroyable richesse. De l’autre côté du globe, le WWF et la FDJ entendent également financer un programme de protection de la forêt amazonienne, dans le parc des Monts Tumuc-Humac, ainsi que dans le parc amazonien de Guyane : deux aires protégées qui, selon l’ONG, recouvrent quelques 7,3 millions d’hectares, et qui permettront de stocker plus d’un milliard de tonnes de CO2. Et ce n’est pas tout, puisqu’en fonction des sommes récoltées, 8 autres projets pourront être mis en route.

« Et si le jeu ne fonctionnait pas ? », vous demandez-vous peut-être. Et bien dans ce cas-là, la FDJ s’est tout de même engagée à verser 1 million d’euros au WWF, quel que soit le succès de l’opération « Solidaires »

Si vous alliez tenter votre chance ?

Photo : www.groupefdj.com