Ne proposer que des produits bio à la carte tout en conservant le concept traditionnel du fast food à l’américaine : c’est le pari de The Organic Coup, une chaîne californienne. 

Les chaines de restauration rapide spécialisées dans le bio se développent en France. Citons par exemple Exki ou Cojean. Cependant, le véritable fast-food, celui où l’on sert des hamburgers au kilomètre, ne semble pas encore s’être converti à l’agriculture biologique et à ses bienfaits. Du moins chez nous. Parce qu’aux Etats-Unis, LE pays du hamburger, The Organic Coup commence à se faire un nom en Californie en marchant sur les plates bandes de KFC, le spécialiste mondial du poulet à emporter. 

The Organic Coup (TOC) a choisi de se différencier de son rival en ne proposant dans ses menus que du poulet certifié sans OGM, produits chimiques ou pesticides. Quant aux composants des hamburgers (mais aussi des wraps et des assiettes plus traditionnelles), ils sont tous certifiés biologiques : du bun aux légumes, en passant par les épices, les sauces, les boissons ou les desserts (à base de pop corn, de caramel et de chocolat). Tout a été pensé en ce sens, jusqu’à l’huile de cuisson utilisée dans les trois établissements que compte pour l’heure l’enseigne (tous dans les environs de San Francisco) qui se trouve être de l’huile de coco biologique. 

Argument supplémentaire qui joue en faveur de The Organic Coup, la méthode de conservation choisie par la chaîne va à l’encontre des pratiques industrielles américaines : après abattage, les animaux y sont en général plongés dans un bain d’eau chlorée réfrigérée. TOC a choisi une méthode de refroidissement par air, plus longue et plus coûteuse, mais qui évite quotidiennement le rejet de plus de 100 000 litres d’eau chlorée. Bien vu !

Mais qu’en est-il du retour des clients ? Les critiques de la carte du restaurant sont largement positives, mais le développement du concept pourrait (comme trop souvent pour les produits issus de l’agriculture biologique) se voir freiner par ses tarifs : le hamburger « signature » de l’enseigne est vendu 8,99$, un prix qu’il convient de comparer au célèbre Big Mac vendu en moyenne un peu moins de 5 dollars aux Etats-Unis… 

La majorité des consommateurs est-elle prête à faire un petit effort supplémentaire pour mieux manger ? Espérons, pour eux comme pour la planète. 

Photo : Page FB The Organic Coup