Etant donné la controverse qui entoure le traitement hormonal substitutif (THS) - accusé entre autre d’augmenter les risques de cancer du sein - il est normal qu’un bon nombre de femmes se tournent vers des alternatives plus saines et naturelles.

Une étude de l’Institut national du cancer en 2015 s’est appliquée à montrer la corrélation entre la prise de traitement hormonaux à base soit d’œstrogènes, soit d’une combinaison d'œstrogènes et de progestérone, et les cas de cancer du sein sur un panel de plus de 78 000 femmes.

Toutefois les symptômes de la ménopause sont source de gênes importantes et synonymes d’un mode de vie perturbé au quotidien pour de nombreuses femmes. Parmi les plus courants, et de manière générale ceux qui apparaissent le plus tôt, on compte les symptômes vasomoteurs qui correspondent à des bouffées de chaleurs entrainant des sueurs nocturnes pouvant perturber ainsi le sommeil du patient de manière chronique. Bien que pouvant perdurer pendant plusieurs années il est important de noter que ces symptômes ne sont que temporaires et finiront par disparaitre.

En attendant il existe dans la nature des solutions pour mieux vivre sa ménopause sans obligatoirement s’exposer aux risques que présentent les traitements hormonaux substitutifs. Vous pouvez adopter un traitement naturel ménopause à base d’isoflavonesque l’on retrouve notamment dans des ingrédients comme le kudzu ou pueraria mirifica, plante oestrogénique d’origine asiatique qui peut atténuer certains symptômes désagréables comme les bouffées de chaleurs.

 Un autre ingrédient pouvant vous soulager le houblon ou humulus lupulus. Cet ingrédient est utilisé pour ses nombreuses vertus thérapeutiques depuis les temps antiques que ce soi en Asie en Europe ou encore en Amérique du Nord. Il est notamment très populaire pour ses bienfaits en matière de troubles du sommeil et de l’anxiété ainsi que pour certains problèmes de digestion. Plus précisément, en ce qui concerne la ménopause il rentre en jeu dans l’apaisement des bouffées de chaleurs et du nervosisme.

Bien que les THS constituent la solution la plus directe pour soulager les effets engendrés par la ménopause, n’oubliez pas qu’il est possible de trouver une alternative naturelle afin d’éviter les risques liés à ces types de traitements.