La citadine électrique de Renault tente de percer aux Etats-Unis, en reproduisant le modèle de l’Autolib’, tout cela sous le signe de Nissan.

A Paris, les Autolib' règnent en maître sur le marché de l'autopartage. Les presque 4000 véhicules répartis dans un millier de stations de 86 communes franciliennes ont séduit plus de 100 000 abonnés qui, depuis 2012, ont engendré des millions de trajets sans émission de CO2, à travers la capitale et sa banlieue. Si les perspectives pour des concurrents à Autolib' sont bouchées à Paris, d'autres grandes villes du monde semblent plus accueillantes pour de nouveaux entrants.

Ainsi, à San Francisco, la start-up Scoot Network, créée il y a à peine 3 ans et spécialisée dans la location de scooters électriques, s'est associée à Nissan pour lancer un service d'autopartage dans la capitale mondiale du web en proposant à la location des Nissan Scoot Quad, un petit véhicule citadin aux lignes étonnantes et à la motorisation électrique, garanti sans aucune émission de CO2. Mais au fait, ces lignes si particulières du Scoot Quad... elles ne vous rappellent pas quelque chose ? Vous avez dû, vous aussi, déceler la carrosserie du célèbre Twizy de Renault. Et pour cause, le constructeur français et le japonais Nissan se sont alliés en 1999 et initient, depuis, des projets en commun. Celui-ci permet ainsi à Renault, sous l'étiquette de Nissan, de tester la réceptivité du marché américain à son Twizy si particulier.

Pour cela, Nissan propose, sous l'appellation Scoot Quad, le Twizy 5, capable d'atteindre une vitesse de pointe de 45 km/h, et doté d'une autonomie de 120 km : les clients devront s'acquitter de 8 dollars pour une demi-heure, et de 80 dollars pour louer le véhicule une journée entière. A titre de comparaison, il est possible de louer une Autolib' pour 5.5€ la demi-heure, soit environ 5,90$ au taux de conversion actuel. A San Francisco, les utilisateurs pourront bénéficier du réseau de 70 stations de recharge déjà opérationnelles de Scoot Network : dans un premier temps, il ne devrait pas y avoir foule, puisque seuls 10 Nissan Scoot Quad composeront la flotte d’autopartage californienne.

Mais si le succès est au rendez-vous, la société ne s’interdit pas d’augmenter le nombre de ses véhicules… 

Photo : Capture d’écran www.nissannews.com