A Marseille, deux locaux ont décidé de parodier un célèbre groupe de rap pour attirer l’attention sur leur engagement contre la pollution dans les Calanques.

Si vous êtes parents d’un(e) adolescent(e), ou que vous fréquentez au quotidien des jeunes âgés d’une quinzaine d’années, il y a de bonnes chances pour que vous connaissiez le groupe de rap PNL. Sinon, piqûre de rappel : composé de deux frères, PNL construit son succès depuis 2015 sur le web (leurs clips combinent des centaines de millions de vues) et en concerts (ils ont rempli l’Accor Hotel Arena pas plus tard que cette semaine). Plus largement, leur parti-pris esthétique (lunettes et cheveux longs) et artistique (les voix passées à l’autotune donnant un effet dont nous vous laissons juges) les rendent plutôt faciles à parodier. Les poids lourds de l’humour 2.0 que sont le Palmashow (entre autres) ne se sont par exemple pas gênés.

Et en ce mois de novembre 2017, nous découvrons sur internet un nouveau détournement de PNL, mais cette fois-ci pour une belle cause : protéger les calanques marseillaises de la pollution. Car ces paysages de carte postale sont le triste théâtre d’une pollution conséquente, aussi bien dans l’eau (un reportage d’Envoyé Spécial à ce sujet avait d’ailleurs fait polémique, les élus locaux en contestant la bonne foi. Souvenons-nous également du scandale des boues rouges) que sur terre.

Adrian et Eric le savent bien, le dernier nommé ayant fondé l’association « Clean my Calanques », qui propose à des particuliers de ramasser les déchets qui y sont abandonnés, un peu à la manière des Initiatives Océanes de la Surfrider Foundation. Et ce sont ces deux Marseillais qui ont publiés sur YouTube la vidéo « LPN - La planète nickel », où ils font un état des lieux de la pollution locale, et donnent des conseils de tri des déchets, le tout en singeant à merveille le style PNL.

Pour découvrir cette petite pépite et apporter votre soutien à l’association « Clean my Calanques », c’est par ici !

Photo : Nanais34/Flickr/CC