Plus d'un million de litres de pétrole se sont déversés au large après le passage de l'ouragan Sandy.

Et Shell refait parler de lui, malgré lui cette fois. En effet, le passage de l'ouragan Sandy sur New-York a provoqué une rupture dans un réservoir d'une raffinerie proche, contrôlée par le géant du pétrole. Résultat : 1,136 millions de litres de pétrole se sont déversés au large, et les garde-côtes locaux posent des barrages flottants pour tenter de contenir la catastrophe en cours.

Une marée noire : New-York n'avais sans doute pas besoin de ça…