Le fabricant de meubles en kit a imaginé une nouvelle application pour offrir une seconde vie à ses cartons d'emballage.

IKEA, c’est un empire à nul autre pareil : 400 magasins répartis dans 49 pays, qui accueillent chaque année près d’un milliard de visiteurs. Et pour fabriquer ses meubles, le géant suédois consommerait 1% de la production mondiale de bois.

Un tel mastodonte présente inévitablement une empreinte carbone colossale, que le groupe s’échine à réduire par tous les moyens (produits bio dans ses points restauration, usage de matériaux recyclés et/ou d’origine durable, etc…) : le volume de déchets produit par les emballages des milliers de produits référencés dans ses immenses magasins est évidemment un enjeu majeur de cette politique écologique menée par IKEA.

Pour tenter de réduire le volume de ses déchets carton de façon ludique, IKEA a eu l’idée de s’appuyer sur 20 ans d’archives d’échanges avec des parents du monde entier. Des millions de lignes de dialogues analysées et disséquées pour imaginer une manière d’offrir une seconde vie aux emballages siglés jaune et bleu. Le résultat de ce processus, c’est la création d’une application mobile, IKEA Toy Box (« le coffre  jouets »).

En renseignant simplement les outils à disposition immédiate (règle, colle, adhésif, ciseaux, cutter, etc…) et en scannant grâce à votre smartphone les emballages en carton des meubles que vous venez de monter, l’application vous propose une sélection des choix d’upcycling à votre disposition. Objets déco ou jouets, avec un peu de temps et de l'huile de coude, tout devient alors possible. La vidéo de présentation de l’application a été dévoilée lors des Cannes Lions, sortes d'Oscars de la créativité qui se déroulent chaque année sur la Côte d'Azur, et rencontre déjà un succès certain.

Sinon, les plus imaginatifs pourront toujours se rabattre sur une solution vieille comme le monde : retourner les cartons, et les transformer en châteaux forts.

Photo : Capture d'écran Vimeo